International
URL courte
Crise migratoire en Allemagne (2016) (45)
30442
S'abonner

Selon la chancelière allemande, l'islam existant en Allemagne en vertu de la Constitution est une partie intégrante du pays.

La recrudescence du terrorisme en Allemagne n'est pas liée à l'afflux migratoire, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel.

"Ce ne sont pas des migrants qui ont apporté le phénomène du terrorisme islamiste de l'Etat islamique (EI ou Daech) chez nous. Il est apparu dans le pays auparavant", a déclaré la chancelière, citée par le quotidien allemand Ostsee-Zeitung. 

Elle a également souligné que l'"islam qui existe dans le pays sur la base de la Constitution est une partie de l'Allemagne". 

Elle a ajouté que beaucoup d'Allemands rejoignaient les rangs des extrémistes. "Ce groupe nous préoccupe depuis des années", a-t-elle conclu.

Le 15 août, les services secrets allemands ont déterminé que des islamistes radicaux, dont des salafistes, se posaient en philanthropes et proposaient leur aide à des réfugiés qu'ils cherchaient à inviter dans leurs mosquées afin de les enrôler dans les rangs du groupe djihadiste Etat islamique.

Début février, le contre-espionnage du pays a fait savoir que Daech avait essayé à maintes reprises d'envoyer en Allemagne des commandos déguisés en réfugiés, en mêlant les djihadistes aux migrants. 

La crise migratoire qui a éclaté en Europe en 2015 a particulièrement affecté l'Allemagne qui a accueilli plus d'un million de réfugiés. Selon les prévisions officielles, quelque 800.000 demandeurs d'asile supplémentaires y seront enregistrés en 2016. La Commission européenne déclare que la crise migratoire actuelle est la plus grave depuis l’époque de la Seconde Guerre mondiale.

Dossier:
Crise migratoire en Allemagne (2016) (45)

Lire aussi:

La côte de popularité de Merkel en chute libre
Merkel interrompt ses vacances suite aux attentats
Attaques en série en Allemagne: Merkel sous pression
Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Tags:
crise migratoire, migrants, terrorisme, Angela Merkel, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook