International
URL courte
7331
S'abonner

Le président de la Douma (chambre basse du parlement russe) compte rencontrer début septembre le chef de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) Pedro Agramunt.

Selon M.Narychkine, les nouveaux dirigeants de l'APCE aspirent  sincèrement au dialogue et la partie russe partage leur aspiration. 

"Il importe que leur prise de conscience de la nécessité d'un dialogue soit celle de l'ensemble de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe", a-t-il dit dans un entretien à Rossiya Segodnya.

Le président de la Douma russe espère que tôt ou tard l'APCE reviendra à une activité normale conforme au statut de l'organisation basée à Strasbourg. 

"Je tiens à répéter que nous entretenons un dialogue avec les dirigeants et, plus encore, au début de septembre je prévois une nouvelle rencontre, ici à Moscou, avec le président de l'Assemblée parlementaire et des chefs de ses groupes politiques", a ajouté M.Narychkine. 

En 2014 et 2015, l'APCE a adopté plusieurs résolutions privant la délégation russe de droit de vote, de droit de participation à ses organes statutaires et à la commission de suivi. La délégation russe a alors abandonné l'APCE jusqu'à la fin de 2015. 

Au début de 2016, la délégation russe a décidé de ne pas envoyer les documents indispensables pour confirmer ses prérogatives. 


Lire aussi:

APCE: "On ne peut pas résoudre les problèmes en Europe sans la Russie"
L'APCE reconnaît le rôle clé de la Russie dans la lutte contre le terrorisme
La Russie va-t-elle dire adieu à l’APCE?
Tags:
rencontre, dialogue, Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Pedro Agramunt, Sergueï Narychkine, Strasbourg, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook