Ecoutez Radio Sputnik
    Téhéran

    Les Iraniens remercient les couchsurfers qui leur montrent une vie plus libre

    © Flickr/ peyman abkhezr
    International
    URL courte
    0 143
    S'abonner

    Le couchsurfing, un système d’échange de logement largement utilisé par les touristes à travers le monde, part à la conquête des jeunes Iraniens. Partager son domicile avec des étrangers reste interdit dans ce pays, mais cela n’empêche pas 30.000 personnes de s’enrichir d’une telle expérience.

    L'OBS et Rue 89 racontent une histoire curieuse de jeunes Iraniens, très ouverts aux touristes étrangers, avec qui ils partagent leur logement via le système de couchsurfing.

    Parfois, il s'agit de cas particuliers. Les rencontres avec des voyageurs sur Couchsurfing.com permettent à une femme d'avoir un alibi tout trouvé pour s'offrir la possibilité de voir son amant dans un faubourg iranien d'Ispahan.

    Mais de manière générale, c'est l'histoire de la découverte d'une autre culture, d'un autre mode de vie, d'une autre civilisation. Le couchsurfing devient, pour les jeunes Iraniens qui proposent leurs domiciles aux touristes étrangers, une vraie voie vers la liberté. Une longue marche qui vient de commencer.

    A Téhéran, par exemple, les Iraniens et leurs hôtes se retrouvent dans un appartement lumineux pour une soirée. Les participants bavardent et veulent tout savoir de la vie à l'étranger ou encore de la vision des touristes sur la vie quotidienne en Iran.

    Et c'est toujours une historie d'hospitalité qui ne connaît pas de limites. Quand un couchsurfer choisit un endroit pour loger pour une période de quelques jours, il est considéré comme un membre de la famille.

    Finalement, c'est l'histoire de la quête d'une vie plus libre. L'OBS et Rue 89 citent les propos d'une jeune femme iranienne qui remercie les couchsurfers pour avoir redonné espoir à ses compatriotes et pour montrer qu'une vie plus libre est possible.

    Lire aussi:

    Les USA nient l'existence d'un accord secret sur le nucléaire iranien
    Le plus célèbre graffeur iranien lance un appel à la paix
    Un nombre record de femmes au parlement iranien
    Courir 250 kilomètres à travers le désert iranien
    Tags:
    logement, étrangers, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik