Ecoutez Radio Sputnik
    L'hôpital de MSF au Yémen

    Frappes de la coalition arabe au Yémen: MSF évacue son personnel des hôpitaux

    © Photo. capture d`écran:Youtube
    International
    URL courte
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)
    229

    En un an, quatre hôpitaux yéménites soutenus par l'organisation internationale Médecins sans frontières ont essuyé des frappes de l'aviation de la coalition arabe. Le dernier bombardement a fait 14 victimes, dont un employé de l'ONG.

    Suite au raid aérien contre l'hôpital de la ville de Abs, MSF a annoncé ce jeudi sur Twitter évacuer son personnel de six hôpitaux du nord du Yémen.

    "MSF procède à l'évacuation du personnel de six hôpitaux du nord du Yémen suite aux frappes aléatoires de la coalition menée par l'Arabie saoudite et aux garanties qui semblent douteuses", est-il indiqué.

    ​Les employés de l'ONG quitteront les hôpitaux de Saada et de Hajjah.

    MSF souligne que des hôpitaux sont régulièrement bombardés par les forces de la coalition et précise qu'il s'agit du quatrième cas de frappes contre une structure où l'ONG officie.

    Les établissements hospitaliers ne sont pas les seules victimes des frappes de la coalition arabe. Ainsi, le 13 août, elle a bombardé une école faisant au moins 10 victimes et 28 blessés parmi des enfants âgés de 8 à 15 ans. Le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon a condamné ce bombardement.

    Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ancien président Ali Abdallah Saleh aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi.

    Dirigée par l'Arabie saoudite, la coalition arabe effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis.

    Dossier:
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)

    Lire aussi:

    Frappes sur les civils au Yémen: Moscou appelle à une enquête
    Une frappe de la coalition arabe tue une dizaine d'enfants au Yémen
    La coalition menée par Riyad largue une bombe sur un marché au Yémen, plus de 30 morts
    La statue du Général de Gaulle jetée à bas lors des festivités après la victoire de l’Algérie à Évreux - image
    Tags:
    meurtre de civils, évacuation, victimes, frappe aérienne, coalition arabe, Médecins sans frontières (MSF), Hajjah, Saada, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik