International
URL courte
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
49521
S'abonner

Le ministère russe de la Défense a précisé que les forces aériennes russes ne frappaient pas les cibles situées à l'intérieur des zones peuplées.

Le ministère de la Défense a démenti les informations des médias, selon lesquelles la Russie avait effectué, le 17 août, des frappes aériennes contre le quartier al-Katerji.

"Nous avons déjà souligné à maintes reprises que les avions des forces aérospatiales opérant en République arabe syrienne ne bombardaient jamais les cibles situées dans les zones peuplées. Cela concerne le quartier al-Katerji de la ville d'Alep, qui est situé près des deux couloirs humanitaires ouverts dans le cadre de l'opération humanitaire russe", a déclaré aux journalistes le porte-parole du ministère de la Défense Igor Konachenkov.

La région d'Alep reste le théâtre de combats acharnés depuis plusieurs mois. Une opération humanitaire de grande envergure a été lancée dans la ville, par la Russie et le gouvernement syrien. Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a déjà ouvert plusieurs corridors humanitaires à l'intention des civils retenus en otage par les terroristes et des combattants ayant exprimé la volonté de déposer les armes.

Environ 4.000 civils dont 76 enfants sont parvenus à quitter Alep à travers les couloirs humanitaires. 94 terroristes ont rendu les armes. 203 personnes ont reçu l'aide médicale dont elles avaient besoin.

Dossier:
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

Lire aussi:

Syrie: une alliance Téhéran-Ankara-Moscou pourrait bien voir le jour
Un avion-espion russe dernier cri repéré dans le ciel de Syrie
Une nouvelle arme russe testée en Syrie
Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Tags:
opération humanitaire, frappe aérienne, ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik