International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
118738
S'abonner

La chancelière fédérale allemande Angela Merkel semble plongée dans l’incertitude concernant sa position envers les sanctions imposées par les pays occidentaux contre la Russie. Lever ou ne pas lever? Elle ne le sait pas elle-même!

Selon la déclaration de la chancelière allemande citée par le journal Kurier, pour l'instant, il n'existe pas de raisons pour lever les sanctions antirusses. C'est une rhétorique habituelle. Mme Merkel parle toujours de la crise ukrainienne, de la Crimée et des accords de Minsk.

Mais si nous comparons cette déclaration aux autres propos de la chancelière allemande qui viennent d'être prononcés, l'étonnement nous saisit, car Mme Merkel nous a dit qu'elle désirait revenir à des relations avec la Russie à leur niveau d'avant les sanctions!

Un tel tournant représente peut-être une absence de position politique claire, ou bien une incertitude totale concernant la scène internationale. De fait, ce comportement est assez étrange.

Dans le même temps, la chancelière allemande prône des négociations avec la Turquie pour développer les relations et résoudre la crise migratoire.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Merkel estime que le Brexit est "irrévocable" et insiste sur les négociations
Merkel exclut tout lien entre terrorisme et réfugiés
Merkel incite les grandes entreprises à embaucher davantage de réfugiés
La côte de popularité de Merkel en chute libre
Tags:
sanctions, Angela Merkel, Occident, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook