Ecoutez Radio Sputnik
    une explosion, image d` illustration

    L'aviation française frappe les positions de Daech à Raqqa

    © REUTERS / Goran Tomasevic
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (été 2016) (19)
    652536

    L'aviation française a frappé dimanche les positions de Daech dans la ville syrienne de Raqqa, infligeant ainsi aux terroristes de lourdes pertes matérielles.

    Selon le ministère français de la Défense, un raid aérien français a frappé un centre de stockage et de maintenance d'armements lourds de Daech.

    "Ce raid était composé de quatre Rafale, de quatre Mirage 2000 et d'un Atlantique 2. Une dizaine de missiles de croisière SCALP ont touché et détruit ce centre situé au cœur du territoire contrôlé par le groupe terroriste", rapporte le communiqué.

    Ce raid intervient dans le cadre de la coalition internationale, en soutien aux opérations terrestres des forces irakiennes et kurdes près de Mossoul en Irak.

    "Ces frappes ont détruit de nombreux postes de combat, des caches d'armes, des sites de fabrication d'engins explosifs et d'armements lourds. Elles contribuent au travail de préparation des batailles pour les reprises de Mossoul en Irak et de Raqqa en Syrie", a ajouté le ministère, cité par l"AFP.

    L'aviation française mène régulièrement des raids aériens sur les zones en Syrie et en Irak tenues par le groupe Etat islamique.

    "On ne le dit pas tous les jours, mais depuis que nous sommes dans la coalition, nous frappons tous les jours", a assuré en juillet le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. "Taper à Mossoul, taper en Irak, c'est aussi assurer notre sécurité en France, voire globalement en Europe". 

    Dossier:
    Situation en Syrie (été 2016) (19)

    Lire aussi:

    Un convoi de l'EI utilise un bouclier humain pour quitter Manbij
    Des bombardiers russes détruisent une usine chimique de Daech en Syrie
    Daech évacue ses documents et ses ordinateurs de Mossoul
    Tags:
    frappe aérienne, terrorisme, djihadisme, Etat islamique, Raqqa, Mossoul, Syrie, France, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik