Ecoutez Radio Sputnik
    Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou

    L'Ukraine ouvre une procédure contre Choïgou, Poutine et Medvedev, vont-ils suivre?

    © Sputnik . Alexei Nikolsky
    International
    URL courte
    1107127

    Le Parquet général de l'Ukraine a ouvert une procédure pénale contre le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou. Les profils de Vladimir Poutine et de Dmitri Medvedev sont à l'étude.

    Le Parquet général a publié sur son site Web une liste de 18 suspects concernés par des procédures pénales, parmi lesquelles le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou et le conseiller économique auprès du président russe Sergueï Glaziev, s'est félicité le procureur général ukrainien Iouri Loutsenko.

    "L'activité criminelle des deux complices désignés a causé 2.263 morts et 8.394 blessés parmi les militaires de l'Armée de l'Ukraine et d'autres groupements armés, sans oublier les dégâts matériels pour les équipements militaires, les armements et d'autres biens à vocation militaire", stipule le document.

    Selon M. Loutsenko, le Parquet est sur le point de rédiger un mandat d'arrêt international contre des "officiels et militaires russes impliqués dans le déclenchement et l'exécution de la guerre d'agression contre l'Ukraine ayant pour objectif de modifier le territoire du pays".

    Kiev étudie également la possibilité de l'ouverture d'une procédure pénale à l'égard du président russe Vladimir Poutine et de son premier ministre Dmitri Medvedev, annonce la chaîne de télévision 112 Ukraine, se référant toujours à M. Loutsenko.

    Lire aussi:

    Poutine n'envisage pas la réduction des relations avec l'Ukraine
    Biden prévient Porochenko contre une escalade des tensions avec la Russie
    Relations russo-ukrainiennes: le torchon brûle?
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    procédure pénale, conseillers, mandat d'arrêt international, préjudice, armements, Parquet général ukrainien, Iouri Loutsenko, Sergueï Glaziev, Dmitri Medvedev, Sergueï Choïgou, Vladimir Poutine, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik