International
URL courte
42657
S'abonner

L'industrie pétrolière et gazière de la Syrie a subi des dommages colossaux suite aux actions de la coalition dirigée par les Etats-Unis.

Les actions de la coalition dirigée par les Etats-Unis, dont le but officiel est de lutter contre Daech, ont porté un préjudice de deux milliards de dollars à l'industrie pétrolière et gazière syrienne, a déclaré l'ambassadeur syrien auprès de l'Onu Bachar Al-Jaafari, intervenant au Conseil de sécurité des Nations unies.

Le diplomate a rappelé que la coalition américaine avait été "formée sans avoir obtenu le feu vert de l'Onu et du gouvernement syrien".

"Elle a commencé à réaliser des frappes sur les civils innocents en Syrie et sur les sites d'infrastructure, tels que les routes, ponts, usines, écoles et hôpitaux. Les frappes de la coalition internationale contre les sites de l'industrie pétrolière et gazière syrienne ont causé un préjudice estimé à deux milliards de dollars au bas mot", a déclaré le diplomate.

Il a également rappelé aux membres du Conseil de sécurité le bombardement de la centrale thermique dans la région d'Alep en octobre dernier, qui a causé un préjudice de 1,2 milliard de dollars.

"La station électrique a été rasée par une seule frappe des +colombes de la paix américains+", a indiqué Bachar Al-Jaafari.

Lors de la réunion consacrée à la situation humanitaire en Syrie, le diplomate a également énuméré les récents raids de la coalition, dont une frappe de l'aviation française dans la région de Manbij qui a fait, selon les autorités syriennes, des dizaines de morts civils.

Lire aussi:

Les casques blancs en Syrie sont-ils si bons? (VIDEO)
"Les USA nous interdisent de parler avec les Russes en Syrie"
La liste complète des armements russes dernier cri testés en Syrie
«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
Tags:
préjudice, coalition anti-Daech, ONU, Bachar al-Jaafari, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook