Ecoutez Radio Sputnik
    Les chars turcs

    Les chars turcs détruisent 70 cibles de Daech dans la ville syrienne de Jarablos

    © REUTERS / Ihlas News Agency
    International
    URL courte
    La lutte contre Daech (229)
    46533

    Les chars de combat turcs mènent une offensive dans le cadre de l'opération lancée contre les terroristes près de la ville syrienne de Jarablos.

    Les forces armées et les forces aériennes turques, soutenues par la coalition internationale menée par les Etats-Unis, ont lancé mercredi matin une opération visant à déloger le groupe terroriste Daech de la ville syrienne de Jarablos, frontalière avec la Turquie.

    Selon une source militaire, citée par la chaîne turque CNN Turk, les chars ont déjà réalisé plus de 200 tirs sur les positions terroristes et ont abattu 70 cibles de l'EI.

    Outre les chars, des chasseurs F-16 ainsi que les forces spéciales turques sont également impliqués dans l'opération antiterroriste.

    Tard mardi, la Turquie s'était dite prête à soutenir une opération visant à chasser Daech de Jarablos après avoir reçu des tirs de mortiers et des roquettes sur son sol, à Karkamis et sur la ville frontalière turque de Kilis, plus à l'ouest, auxquels elle avait répliqué.

    L'opération a commencé à 04h00 locales (01h00 GMT) et a également pour but de "renforcer la sécurité de la frontière et de préserver l'intégrité territoriale de la Syrie", selon l'agence de presse progouvernementale Anadolu. 

    Dossier:
    La lutte contre Daech (229)

    Lire aussi:

    La Turquie lance une offensive pour chasser l'EI de la frontière syrienne
    L’Iran affirme avoir neutralisé une série de cyberattaques US et raille l’armée américaine
    Une femme frappée par une bande en plein Paris durant la Fête de la musique (vidéo)
    Téhéran promet de «mettre le feu» aux intérêts US en cas d’agression
    Tags:
    cibles, offensive, char, frontière, Etat islamique, Jarablus, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik