International
URL courte
Daech (2016) (23)
3018
S'abonner

Elle se trouvait dans un camp de réfugiés en Irak, elle se croyait en sécurité… jusqu’au jour où elle a entendu des voix inconnues en dehors de sa tente. Terrifiée, elle s’immole afin de se défigurer, pour ne pas attirer les regards des combattants de Daech…

Yasmine, une jeune fille yézidie, n'a que 16 ans quand les djihadistes de Daech la capturent. Pour elle, ce jour fatidique marquera le début d'un calvaire interminable.

Echappée par miracle des mains des djihadistes, elle se retrouve dans un camp de réfugiés en Irak où elle va passer deux longues semaines, toujours paralysée par la peur…

Son état mental est alors si instable qu'elle prend les médecins cherchant à l'aider pour des combattants de Daech, venus pour la ramener de force dans leur fief.

Prête à tout pour leur échapper, elle se brûle le visage, les cheveux, les mains… dans le seul but de devenir peu "séduisante" aux yeux des terroristes.

"Leur voix était dans ma tête. Je pouvais l'entendre nettement. J'avais une peur bleue. Je n'aurais pas voulu le subir encore une fois", raconte-t-elle, pendant que le médecin allemand Jan Ilhan Kizilhan examine ses brûlures.

Maintenant, elle se trouve en Allemagne, le pays qui l'a accueillie avec sa famille. Alors que sa sœur aînée ne veut pas évoquer la captivité de Yasmin, celle-ci veut au contraire partager son histoire.

"C'est très important d'en parler puisque le monde doit apprendre ce qui nous est arrivé, pour que cela ne se reproduise jamais", explique-t-elle.

Comme toutes les jeunes filles de son âge, Yasmin voudrait aller à l'école, apprendre l'allemand et l'anglais et décrocher un boulot dans le domaine des technologies numériques, bien qu'elle ait toujours peur de Daech, surtout après les récentes attaques survenues en Allemagne.

"Je suis prête à subir toutes les opérations chirurgicales nécessaires", dit-elle. "Ma famille est là et je voudrais commencer une nouvelle vie."

Daech cherche à "éliminer" les Yézidis en les tuant, en les transformant en esclaves sexuelles, en les torturant physiquement et mentalement, en leur imposant des conditions de vie horribles les faisant "mourir à petit feu" ou encore en faisant tout pour éviter la naissance de bébés yézidis.

Regroupés notamment dans le Kurdistan irakien et considérés comme hérétiques par l'EI, rappelle l'AP, les Yézidis forment un groupe ethnique pratiquant une religion monothéiste qui a emprunté certains de ses éléments au christianisme ou à l'islam.

Dossier:
Daech (2016) (23)

Lire aussi:

"Terreur, faim et violence": témoignage d'un enfant yézidi rescapé d'un camp de Daech
Daech exécute 40 personnes à Mossoul
Un prêcheur musulman tué par Daech pour sa ressemblance avec Voldemort
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
Tags:
Yazidis, tortures, terrorisme, djihadisme, Etat islamique, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook