International
URL courte
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
60720
S'abonner

Leonid Kravtchouk a reconnu que la péninsule était de facto une partie de la Russie.

Le premier président ukrainien Leonid Kravtchouk a reconnu mercredi que la Crimée était de facto une partie de la Russie.

"Ils (la Russie, ndlr) ont déjà attiré la Crimée dans leur orbite, c'est déjà pratiquement une partie du système fédéral russe. De facto, c'est déjà la Russie", a déclaré Leonid Kravtchouk, répondant à la question des journalistes ukrainiens désireux de savoir combien de temps l'Ukraine pouvait attendre le retour de la Crimée.

Commentant la situation dans le sud-est du pays toujours en proie au conflit, l'ex-président ukrainien a estimé que "le Donbass reviendra certainement, et il ne faudra pas l'attendre longtemps".

La Crimée et la ville de Sébastopol sont redevenues russes à l'issue d'un référendum tenu en mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine consécutive au renversement du président Viktor Ianoukovitch. Lors du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par la communauté internationale, plus de 96% des votants se sont prononcés en faveur de l'intégration à la Russie.

Dossier:
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

Lire aussi:

Pourquoi Kiev voulait-il commettre des attentats en Crimée?
Attentats déjoués en Crimée. Contre qui?
«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Tags:
reconnaissance, Léonide Kravtchouk, Crimée, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook