International
URL courte
Séisme dévastateur en Italie (août 2016) (21)
4114
S'abonner

Selon un nouveau bilan, le séisme qui s'est produit mercredi matin en Italie, a fait au moins 120 morts.

Au moins 120 personnes ont été tuées et plus de 360 blessés lors du séisme de magnitude 6.2 qui a frappé mercredi matin le centre de l'Italie, a annoncé mercredi soir à Rieti le premier ministre italien Matteo Renzi.

Rien que dans les villes d'Accumoli et d'Amatrice situées non loin de l'épicentre du séisme, il y a 368 blessés, d'après M.Renzi qui s'est rendu à Amatrice, une ville médiévale de 3.000 habitants où la moitié des maisons ont été détruites par le séisme.

​De nombreuses personnes sont portées disparues.

​Selon Tommaso della Longa, porte-parole de la Croix rouge italienne, interrogé par Sputnik, l'épicentre du séisme se trouve dans une région difficile d'accès où il y a beaucoup de petites villes. Les sauveteurs déblaient les décombres dans l'espoir de retrouver les survivants et accordent une aide psychologique aux habitants locaux.

​"La situation d'urgence sera de longue durée, nous devons tous être à la hauteur pour relever ce défi", a indiqué M.Renzi.

Selon lui, les autorités italiennes envisagent de décréter l'état d'urgence dans les zones sinistrées.

​Les autorités d'Accumoli et d'Amatrice aménagent des abris avec des bâches pour les personnes qui se sont retrouvées sans toit.

​Le village de Pescara del Tronto (région des Marches), qui comptait 150 habitants, a été rasé par le tremblement de terre. Selon un bilan dressé mercredi matin par les sauveteurs, il y a dix morts et environ 100 disparus dans cette commune.

​"Il n'y a plus rien, que des ruines. C'est vraiment horrible. Cela ressemble à un bombardement", a déclaré la présidente de la Chambre des députés Laura Boldrini, après une visite à Pescara del Tronto.

​Le séisme de magnitude 6.2 sur l'échelle ouverte de Richter s'est produit dans la partie centrale de l'Italie tôt mercredi matin. La première secousse a été enregistrée à 03h36 heure locale, son épicentre se trouvait non loin de la ville d'Accumoli, dans le Latium. Le deuxième tremblement de magnitude 5.4 a frappé la région de l'Ombrie. Plus de 150 répliques ont suivi. Elles ont été ressenties à Rome, à Florence, à Bologne et dans d'autres grandes villes italiennes. Le séisme a provoqué des destructions dans trois régions du pays.


Dossier:
Séisme dévastateur en Italie (août 2016) (21)

Lire aussi:

La Russie propose son aide à l’Italie suite au séisme
Séisme en Italie: 37 morts, plus de 100 disparus
Violent séisme en Italie: "la ville n’existe plus", des gens sous les décombres
Un séisme de magnitude 6.2 secoue le centre de l'Italie
Tags:
préjudice, bilan, état d'urgence, séisme, victimes, Matteo Renzi, Accumoli, Amatrice, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook