International
URL courte
73574
S'abonner

La Turquie vient de présenter les conditions sous lesquelles les unités de ses forces armées pourraient quitter le sol syrien.

Le ministre turc de la Défense Fikri Isik a déclaré que les troupes de son pays resteraient dans le nord de la Syrie tant que l'Armée syrienne libre ne prendra le contrôle de la situation.

"C'est notre droit d'y rester tant que l'Armée syrienne libre n’aura pas pris le contrôle de la situation dans la région", a-t-il martelé à la chaîne de télévision turque NTV.

M.Isik a en outre pointé les objectifs à atteindre pour les troupes turques en Syrie.

"Notre but principal est de nettoyer la ville (syrienne) de Jarablus du groupe terroriste Daech. Un autre objectif est de faire en sorte que les kurdes syriens ne succèdent pas à Daech. Jarablus est un point important à court et à long terme", a expliqué le ministre.

Le 24 août, l'armée turque, soutenue par les forces de la coalition internationale menée par les Etats-Unis, a lancé une opération visant à déloger le groupe terroriste Daech de la ville syrienne de Jarablus, frontalière de la Turquie. Les avions turcs ont porté des frappes contre Daech. L'opération a également engagé des chars et l'artillerie. 

Lire aussi:

Les chars turcs détruisent 70 cibles de Daech dans la ville syrienne de Jarablos
Daech délogé de la ville syrienne de Jarablos
La Turquie lance une offensive pour chasser l'EI de la frontière syrienne
L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Tags:
terrorisme, Fikri Isik, Jarablus, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook