Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants en Méditerranée

    Les drones pour sauver la vie des réfugiés naufragés

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    Crise migratoire (été 2016) (86)
    9212
    S'abonner

    Mehdi Salehi, qui a effectué par le passé une périlleuse traversée de la mer Egée entre la Turquie et la Grèce pour fuir les talibans en Afghanistan, estime que les gens ne doivent pas se noyer en mer.

    Le spécialiste des drones Mehdi Salehi, de l'Ecole de design Parsons, a mis au point un projet destiné à secourir les réfugiés naufragés, baptisé Drones pour les réfugiés. 

    Le projet de M.Salehi a pour but d'aider les gens à survivre lors de la traversée de la mer Egée et de la Méditerranée qui donne lieu, comme il est notoire, à de nombreuses morts.  

    Les Drones pour les réfugiés aideront les secouristes à repérer et approcher  rapidement les embarcations des migrants en difficulté. L'objectif est de réduire le laps de temps entre naufrage et sauvetage, qui s'avère souvent fatal.

    Selon Mehdi Salehi il se trouvait à son domicile à New York quand il a vu pour la première fois les images dramatiques des embarcations regorgeant de migrants. Il trouve que les Européens n'ont pas fait suffisamment pour les aider. 

    Avec le soutien de l'école Parsons, Mehdi Salehi et sa partenaire Kristen Kersh ont acheté un drone qu'ils ont équipé de caméras, de capteurs et de moyens d'échange de données tout en créant une plateforme web. 

    Les images provenant des caméras et des capteurs infrarouges peuvent être diffusées en temps réel sur un site web ou sur les appareils portables utilisés par les garde-côtes, les sauveteurs et les équipages de bateaux. 

    A l'heure actuelle le drone subit des tests afin d'évaluer les particularités de son fonctionnement et de mieux régler la plateforme d'échange de données. 

    Pour la plupart des gens, un drone relève du domaine militaire. Mais Mehdi Salehi est convaincu que les drones pourraient être utilisés à des fins pacifiques, pour sauver les gens. 

    "Les drones doivent servir le bien commun", affirme-t-il. 

    Il promet que le prototype définitif de son drone sera prêt avant la fin de l’année 2016. 

     

     

    Dossier:
    Crise migratoire (été 2016) (86)

    Lire aussi:

    Dans la peau d'un migrant: quand la ministre joue aux naufragés
    Méditerranée: 217 naufragés secourus par un navire français
    Migrants: l'Otan s'implique dans la lutte contre les passeurs en mer Egée
    Au moins 44 migrants, dont 20 enfants, noyés en mer Egée
    Tags:
    crise migratoire, naufrage, drone, réfugiés, Ecole de design Parsons, Mehdi Salehi, mer Egée, Méditerranée, Turquie, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik