Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Dopage des sportifs russes : Poutine exige des preuves

    © Sputnik . Sergei Guneev
    International
    URL courte
    67461
    S'abonner

    Le président russe recommande aux structures internationales paralympiques d'éviter de céder aux pressions politiques.

    La Russie n'acceptera aucune accusation de dopage à l'égard de ses sportifs si des preuves convaincantes ne sont pas présentées, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

    "Nous n'acceptons pas et ne pouvons accepter aucune accusation portée contre nos athlètes si cette dernière n'est pas fondée sur des preuves et des faits. Si ce n'est pas le cas, nous considérerons ceci comme une manipulation", a déclaré M.Poutine au Kremlin lors d'une rencontre avec les athlètes paralympiques russes.   

    Le Comité international paralympique (CIP) a interdit le 7 août la participation des athlètes russes aux Jeux de Rio de Janeiro (7-18 septembre)  suite à la publication le 18 juillet d'un rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA). Cette décision était d'autant plus inattendue que le Comité international olympique (CIO) avait antérieurement permis aux sportifs russes de participer aux Jeux olympiques au Brésil, sauf ceux qui avaient été par le passé sanctionnés pour dopage. Le 23 août, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté l'appel déposé par le Comité paralympique russe contre la décision rendue par le CIP.

    Le président russe a également souligné que les structures internationales paralympiques devraient perfectionner leur travail de façon à éviter de céder à des pressions politiques. "S'agit-t-il d'une structure militaire? Il (le sport, ndlr) doit être absolument ouvert et transparent", a ajouté Vladimir Poutine.

    Pour sa part, le ministre russe des Sports Vitali Moutko a déclaré jeudi que la Russie contesterait la décision sur la suspension des athlètes paralympiques russes aux Jeux de Rio de Janeiro devant le tribunal fédéral suisse.

    Lire aussi:

    Le dopage, la Russie, et les Jeux olympiques de Rio
    L'AMA n'a pas de preuves pour confirmer le dopage de certains athlètes russes
    Dopage: l’AMA supprime une partie du rapport "antirusse"
    Ces stars du sport mondial qui iront à Rio malgré un passé entaché de dopage
    Tags:
    preuves, dopage, Jeux paralympiques 2016 de Rio de Janeiro, Tribunal arbitral du sport (TAS), Comité international paralympique (IPC), Vitali Moutko, Vladimir Poutine, Brésil, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik