Ecoutez Radio Sputnik
    Pokémon Go

    En plein débat parlementaire sur la défense, elle joue à Pokémon Go!

    © AFP 2019 Josep Lago
    International
    URL courte
    5223
    S'abonner

    Encore une nouvelle surprise apportée par l’application mondialement connue Pokémon Go. Cette fois-ci, elle vient de Norvège: Skei Grande, députée du parlement et chef du Parti libéral du pays, a été saisie par les caméras en train de jouer.

    Pas une seule porte n'est fermée à l'application Pokémon Go dans le monde! Les Pokémon et leurs chasseurs sont partout. Selon l'agence Reuters, Skei Grande, députée du parlement norvégien et chef du Parti libéral du pays, a été surprise par les caméras en train de jouer à Pokémon Go pendant une réunion de la commission de la politique de défense et des affaires internationales.

    Après que la parlementaire posait une question à un groupe d'experts militaires, les caméras l'ont filmée jouant à Pokémon Go sur son smartphone. Un tournant peut-être inattendu pour la responsable politique, ainsi que pour les Pokémon dans le jeu…

    De quoi s'agissait-il? D'un Pokémon rare à capturer? Personne ne le sait, mais il semble qu'un tel comportement ne soit pas apprécié dans le monde politique norvégien.

    Pokémon Go est une application qui est rapidement devenue très populaire dans différents pays du monde. Des cas de danger pour la sécurité routière ont été évoqués en lien avec l'utilisation de ce jeu par de nombreux joueurs. Les Pokémon sont capturés partout: c'est une vraie pokémonomanie.

    Lire aussi:

    Un clone de Pokémon Go pour capter les messages de parents disparus
    Pokémon Go contre le code de la route en Belgique
    Malaisie: jouer à Pokémon Go serait-il un péché?
    Une université américaine introduit Pokémon Go dans son programme
    Tags:
    jeu, parlement, Pokemon Go, Norvège
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik