International
URL courte
51356
S'abonner

Le Kosovo est aujourd'hui une "zone grise" au centre de l'Europe où sont entraînés des terroristes, a déclaré le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu Vitali Tchourkine lors d'une réunion consacrée à la situation au Kosovo.

Le diplomate a souligné que "la faiblesse des forces de l'ordre et du système de sécurité dans son ensemble sont la raison pour laquelle le Kosovo est devenu une "zone grise" au centre de l'Europe" utilisée comme refuge et centre de transit par des criminels et des islamistes radicaux. 

"Cela favorise l'utilisation de son territoire par des groupes extrémistes à des fins d'enrôlement et d'entraînement des combattants. Le Kosovo fait partie de trois premiers pays d'Europe en nombre de djihadistes de Daech par habitant", a déclaré le diplomate. 

Le dernier rapport du groupe de suivi du Comité des sanctions concernant Daech et Al-Qaïda du Conseil de sécurité a estimé à 30.000 le nombre de combattants étrangers en Irak et en Syrie. 


Lire aussi:

Cinq centres d'entraînement de terroristes de Daech opérationnels au Kosovo
Le Kosovo, une citadelle européenne de Daech
Le Kosovo, nouveau terrain fertile de Daech
«Plus rien ne sera jamais comme avant pour l'immobilier après le coronavirus»
Tags:
entrainement, recrutement, djihadisme, Al-Qaïda, Etat islamique, Kosovo, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook