Ecoutez Radio Sputnik
    Konstantin Kossatchev

    Les négociations entre Lavrov et Kerry donnent à espérer

    © Sputnik. Anton Denisov
    International
    URL courte
    8681160

    Les résultats des négociations à Genève entre les chefs des diplomaties russe et américaine suscitent un certain optimisme, estime le président de la commission des affaires étrangères du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) Konstantin Kossatchev.

    Toutefois cet optimisme ne concerne pas l'Union européenne, pour laquelle "la journée de vendredi n'était pas meilleure" et qui était un observateur extérieur des négociations.

    La Russie et les Etats-Unis ont tenu à Genève le dernier round de négociations sur le règlement syrien. La rencontre entre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'est soldée par un progrès quant au dénouement de la crise en Syrie, bien que plusieurs problèmes techniques restent encore à discuter au niveau des experts. Les parties ont également évoqué la crise en Ukraine.

    "Les problèmes de la Syrie et de l'Ukraine ont été discutés strictement en format russo-américain bilatéral et les résultats des négociations suscitent un certain optimisme pour la première fois depuis longtemps", a écrit le sénateur sur Facebook.

    Selon lui, l'Union européenne était un observateur extérieur des négociations.

    "Il s'avère que la volonté de toujours soutenir les Américains et de ne jamais soutenir la Russie est un instrument de moins en moins efficace et demandé de la politique mondiale que l'Union européenne tente d'appliquer et qui lui crée de nombreux problèmes supplémentaires dans la coopération avec la Russie mais ne résout aucun problème dans les relations avec les Etats-Unis", a noté M.Kossatchev. 


    Lire aussi:

    Lavrov et Kerry tiennent le sort de la Syrie entre leurs mains
    Lavrov et Kerry évoquent des opérations conjointes en Syrie
    Lavrov et Kerry se sont entretenus sur la Syrie
    Tags:
    crise syrienne, négociations, Konstantin Kossatchev, Ukraine, Syrie, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik