Ecoutez Radio Sputnik
    Beata Szydlo

    La Pologne prône le renforcement des parlements européens

    © AP Photo/ Czarek Sokolowski
    International
    URL courte
    0 54868

    La Pologne, qui a délégué son représentant à la présidence du Conseil européen, cherche à jouer un rôle toujours plus actif au sein de l'UE.

    Sa première ministre, Beata Szydlo, a déclaré samedi à Suceava (Roumanie), à l'issue des pourparlers avec son homologue roumain Dacian Ciolos, que la Pologne se prononçait en faveur du renforcement du rôle des parlements des pays européens dans le cadre de l'UE.

    Mme Szydlo s'est rendue en Roumanie à l'invitation de Dacian Ciolos pour discuter de l'avenir de l'UE après Brexit, à la veille du sommet de l'UE à Bratislava en septembre. 

    La première ministre polonaise a noté que les 27 Etats qui restaient au sein de l'UE devaient mettre en place un mécanisme européen stable visant à assurer la sécurité de leurs citoyens et que, pour ce faire, il fallait procéder à des réformes de l'Union.

    "La Pologne insiste sur le fait que le rôle des parlements européens doit être renforcé, que les relations entre les institutions européennes doivent être plus claires et qu'il faut, enfin, se concentrer sur l'adoption des mesures attendues par les citoyens", a-t-elle expliqué.

    Elle s'est félicitée de la compréhension de la partie roumaine avec laquelle il a été convenu de créer des groupes de travail pour adopter des positions conjointes lors des débats au niveau européens et formuler une vision commune de certains problèmes. 

    Bref, la nature ne supporte pas le vide et la Pologne se voit déjà remplacer le Royaume-Uni dans la hiérarchie européenne. 


    Lire aussi:

    L'ex président polonais Walesa revient pour remettre la Pologne sur les rails
    UE, Pologne: la lune de miel est finie
    La Pologne souhaite devenir membre à part entière de l'Otan dès juillet
    Tags:
    rôle, parlement, Brexit, Union européenne (UE), Dacian Ciolos, Beata Szydlo, Royaume-Uni, Roumanie, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik