Ecoutez Radio Sputnik
    La base aérienne de Hamadan

    Base aérienne de Hamadan: pas de désaccords entre les Russes et les Iraniens

    © REUTERS/ Ministry of Defence of the Russian Federation
    International
    URL courte
    265522940

    Il n’existe pas de désaccords entre Moscou et Téhéran au sujet de l’utilisation de la base aérienne de Hamadan par les forces aérospatiales russes, souligne le général Leonid Ivachov, président de l’Académie des problèmes géopolitiques.

    Le 16 août dernier, les forces aérospatiales russes ont utilisé la base aérienne iranienne de Hamadan comme point de transit pour mener une opération antiterroriste sur le territoire syrien. Les avions russes ont quitté l'Iran le 18 août.

    Une telle présence des forces aérospatiales russes à Hamadan augmente le niveau de sécurité militaire de l'Iran, a déclaré Leonid Ivachov lors d'une conférence de presse tenue à l'agence internationale d'informations Rossiya Segodnya.

    Le général a également souligné l'absence de désaccords entre les militaires sur place. L'expert indique qu'il s'attend à ce que les avions russes de type Sukhoi soient salués par les militaires iraniens. De plus, la coopération prometteuse entre Moscou et Téhéran concernant la base de Hamadan pousse le général à estimer que les deux pays pourront envisager l'organisation d'exercices militaires conjoints.

    Selon la déclaration d'Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense, l'utilisation prochaine de la base aérienne de Hamadan par les forces aérospatiales russes dans le cadre de leur opération antiterroriste en Syrie serait stipulée par les accords russo-iraniens et fonction de l'évolution de la situation.

    Lire aussi:

    Les avions russes en Iran mettent Obama en fâcheuse posture
    Iran, Russie: quel avenir pour la base aérienne de Hamadan?
    Après avoir accompli leur tâche, les avions russes quittent la base Hamadan en Iran
    La Russie suspend l'utilisation de la base aérienne de Hamadan, selon Téhéran
    Tags:
    base aérienne, Hamadan, Iran, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik