Ecoutez Radio Sputnik
    L'attaque des chars turcs

    La Turquie frappe les Kurdes en Syrie

    © AFP 2017 BULENT KILIC
    International
    URL courte
    Offensive de l'armée turque dans le nord de la Syrie (2016) (43)
    2345841341

    Selon diverses sources, la Turquie révèle les motifs réels de son opération en Syrie en visant les forces kurdes et pro-Kurdes plutôt que de combattre les terroristes de Daech.

    Les avions militaires et l'artillerie turque ont mené plusieurs frappes sur les milices kurdes en Syrie, rapporte Reuters citant des sources au sein des forces de sécurité turques.

    "Les frappes ont été effectuées sur les positions des Unités de protection du peuple (YPG) dans le nord de la Syrie", annonce l'agence.

    Les Unités de protection du peuple constituent la branche armée du Parti de l'union démocratique (PYD). Elles ont été formées en 2011 lors de la guerre civile syrienne et participent au conflit armé actuel.

    Selon des informations non confirmées, le raid aérien turc a fait au moins 15 morts parmi les civiles, tuant également 20 combattants dans le nord de la Turquie. 20 personnes ont été blessées. De plus selon la même source, les rebelles syriens, alliés de la Turquie, ont réussi à déloger les forces proches des Forces démocratiques syriennes (FDS) pro-kurdes de deux villages dans la même région de la Syrie.

    Ces accrochages sont signalés quatre jours après le déclenchement de l'opération "Bouclier de l'Euphrate" par laquelle des forces turques sont entrées dans le nord de la Syrie et ont appuyé des rebelles syriens dans leur reconquête de Jarablus, jusqu'alors contrôlée par l'Etat islamique. 


    Dossier:
    Offensive de l'armée turque dans le nord de la Syrie (2016) (43)

    Lire aussi:

    La Turquie intensifie son opération en Syrie
    L'opposition syrienne proche des kurdes déclare avoir été bombardée par la Turquie
    La Turquie changerait-elle de cap sur le dossier syrien?
    Tags:
    attaque, Kurdes, Forces d'autodéfense kurdes (YPG-YPJ), Forces démocratiques syriennes, Etat islamique, Kurdistan syrien, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik