Ecoutez Radio Sputnik
    S-300

    Des missiles sol-air russes pour protéger les sites nucléaires iraniens

    © AP Photo/ Ivan Sekretarev
    International
    URL courte
    2980301032

    Téhéran vient de publier une vidéo du déploiement des systèmes de défense antiaérienne S-300 russes sur les sites nucléaires iraniens, rapporte Press TV.

    Un système de défense antiaérienne S-300 récemment livré par la Russie a été déployé dans le centre de l'Iran pour protéger le site nucléaire de Fordo, annonce la télévision d'Etat iranienne, se référant au général Farzad Esmaili, commandant de la défense antiaérienne du pays.

    "Protéger les sites nucléaires est primordial dans toutes les circonstances, et l'Iran fera le nécessaire pour y parvenir", a déclaré le général.

    Comme l'a expliqué le spécialiste des relations irano-russe du site IranianPolicy.net Sajjad Tayeri dans une interview à Sputnik, le choix des S-300 pour protéger les sites stratégiques iraniens témoigne en faveur d'un caractère stratégique de la coopération entre Téhéran et Moscou.

    "Auparavant, la Russie et l'Iran avaient signé un contrat de livraison de S-300. Malheureusement, pour certaines raisons liées à la politique régionale et mondiale, Moscou n'a pas procédé à la livraison des systèmes. Mais aujourd'hui, suite à la signature de l'accord historique sur le nucléaire iranien dans le format du groupe 5+1 avec le rétablissement de la crédibilité de l'Iran auprès de la communauté internationale, la vieille amitié entre l'Iran et la Russie s'est renforcée", a indiqué l'expert.

    Et d'ajouter qu'après les récentes consultations multilatérales sur le statut juridique de la mer Caspienne et la participation de l'Iran, conjointement avec la Russie, aux opérations antiterroristes en Syrie, le niveau de confiance mutuelle entre Téhéran et Moscou s'était beaucoup élevé. 

    "La Russie honore tous ses engagements sur les livraisons de missiles sol-air S-300, alors que l'Iran a renoncé à tous ses griefs d'autrefois à son endroit. Le niveau de partenariat entre nos deux pays se renforce et devient de plus en plus efficace. Et comme l'a souligné notre Guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, intervenant devant les hauts responsables des forces aériennes du pays, la puissance militaire iranienne a un objectif uniquement défensif", a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

    L'expert a tenu rappeler par ailleurs que le système S-300 était un système de défense et non d'attaque.

    La Russie et l'Iran ont conclu un contrat de livraison de systèmes S-300 en 2007. Suite à l'adoption de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'Onu mettant en place des sanctions contre l'Iran, l'exécution du contrat a été suspendue par Moscou. En avril 2015, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret levant l'interdiction de livrer les systèmes S-300 à l'Iran.

    Lire aussi:

    Les USA ont tout fait pour empêcher l'Iran d'obtenir les S-300
    S-300 russes pour l'Iran, gage de sécurité régionale
    L'Iran confirme avoir reçu les S-300 russes
    Tags:
    missiles, site, nucléaire, S-300, IranianPolicy.net, Sputnik, Vladimir Poutine, ayatollah Ali Khamenei, Sajjad Tayeri, Farzad Esmaili, Moscou, Russie, Téhéran, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik