International
URL courte
11107
S'abonner

Selon la nouvelle loi, les mères devront avouer si leur enfant est né d'une liaison extraconjugale.

L'Allemagne adoptera une loi obligeant les mères à avouer à leur conjoint le nom du père biologique de leur enfant, a annoncé le ministre allemand de la Justice Heiko Maas, cité par la RTL belge.

"Nous voulons assurer davantage de droits et de moyens de recours légaux aux +faux pères+. La mère ne doit pouvoir garder le silence que s'il y a des raisons très sérieuses de ne pas identifier le père biologique", a expliqué le ministre.

Selon lui, les hommes contestant leur paternité pourront, grâce à ce texte, contraindre leur partenaire à dévoiler le nom du ou des amants fréquenté(s) au moment de la conception d'un enfant, pour établir de fait le père biologique.

Le but de cette loi est de faire participer le géniteur aux frais d'entretien de l'enfant.

Toutefois, le ministre n'a pas précisé les sanctions qui pourraient viser une femme qui refuserait de se plier à la nouvelle loi.

Le projet de loi devrait être adopté mercredi 31 août en Conseil des ministres, puis soumis au Parlement.

Lire aussi:

Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
bébé, ministère allemand de la Justice, Heiko Maas, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook