Ecoutez Radio Sputnik
    drapeau de L'Otan

    L'Otan a choisi la République tchèque pour ses exercices aériens. Pourquoi?

    © AFP 2017 Petras Malukas
    International
    URL courte
    655749379

    Du 30 août au 20 septembre, la République tchèque accueille les exercices aériens de l'Otan sous le nom de code "Ample Strike 2016" qui mobilisent 1.500 militaires venus de 17 pays membres ou partenaires de l'Alliance et engagent une trentaine d'avions et d'hélicoptères.

    La tenue d'exercices aériens dans le ciel tchèque permet à l'Otan de remplir plusieurs objectifs à la fois, a estimé dans un entretien avec Sputnik l'expert militaire russe Viktor Baranets.

    "Pour en comprendre le dessein, il faut tenir compte de plusieurs éléments. Tout d'abord, les Etats-Unis ont inscrit 62 pays dans leur coalition (anti-Daech, ndlr) en Syrie, mais, en réalité, seulement 5 ou 6 alliés participent aux bombardements aux côtés des Américains. Cela irrite Washington, car la participation de l'Alliance à la guerre contre le groupe djihadiste Etat islamique (Daech) et les autres organisations terroristes s'avère bel et bien formelle. Aussi, ces exercices ont-ils été organisés pour remédier, en quelque sorte, à cette situation", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter que la République tchèque n'avait certes pas été choisie par hasard, ce pays exprimant par la bouche de son président une position indépendante vis-à-vis de Washington et de Bruxelles, notamment en ce qui concerne les sanctions antirusses que Prague dénonce à la différence de bien d'autres Etats.

    "Organisant ses exercices sur le territoire tchèque, l'Otan vérifie la capacité combattive du pays, tout en contraignant Prague à manifester son attachement aux idées de l'Alliance et des Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme", a relevé l'expert.

    Par ailleurs, M.Baranets a fait remarquer que pour la première fois, la direction de ces exercices aériens avait été confiée aux généraux européens.

    "De toute évidence les Etats-Unis veulent ainsi souligner leur désengagement des entraînements en Europe (…) Et encore, quand l'armée russe organise des exercices associant 5.000 à 7.000 soldats, l'Occident crie au scandale, prétendant que l'Europe est à nouveau menacée et que des avions russes ne tarderont pas à bombarder la Suède, la Norvège et, bien entendu, les pays baltes (…) Et voilà que des exercices militaires se déroulent en République tchèque. Et la Russie? Elle n'en fait pratiquement aucun cas", a indiqué l'expert.

    Les exercices aériens "Ample Strike 2016" de l'Otan, qui se déroulent sur le territoire tchèque du 30 août au 20 septembre, mobilisent 1.500 soldats venus de 17 pays membres ou partenaires de l'Alliance. Les appareils utilisés pour l'occasion, dont des chasseurs JAS-39 Gripen, des chasseurs-bombardiers Su-24 et des hélicoptères Apache, décollent des bases de Čáslav, Náměšť nad Oslavou et Pardubice. Une trentaine d'aéronefs participent aux opérations. 

    Lire aussi:

    Convoi de l’Otan en République tchèque: Tanks? No, thanks!
    La République tchèque accueillera des exercices de l'Otan
    Renforcement de la présence de l'OTAN en Europe : la République tchèque s'oppose
    Tags:
    expert militaire, exercice aérien, AH-64D Apache, JAS-39 Gripen, Su-24, OTAN, Etat islamique, Viktor Baranets, Washington, Bruxelles, République tchèque, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik