Ecoutez Radio Sputnik
    SWIFT logo

    Le réseau bancaire international SWIFT victime de cyberattaques

    © AFP 2017 JACQUES COLLET
    International
    URL courte
    81342113

    L’un des systèmes les plus sécurisés au monde, qui constitue en outre la porte d’accès au système bancaire mondial, a été à nouveau attaqué.

    Le système de virement SWIFT, qui enregistre tous les jours des milliards de dollars de transferts, a été victime de pirates informatiques, a annoncé sa direction. Attaqué plusieurs fois depuis juin, SWIFT avoue que certains clients ont perdu de l'argent à la suite des cybercrimes, sans toutefois citer les chiffres exacts.

    Les attaques ont majoritairement ciblé les banques ayant des procédures de sécurité faibles et concernaient des virements au niveau local, indique Reuters.

    "L'espace des clients a été attaqué et des tentatives ultérieures ont été entreprises afin d'envoyer des instructions de paiement frauduleuses", a précisé SWIFT dans une lettre destinée à ses clients.

    Ce nouveau délit s'inscrit dans une série d'attaques commises par les pirates informatiques contre l'organisation, dont la plus importante a eu lieu en février dernier. Les hackers sont alors parvenus à voler 80 millions de dollars sur le compte de la banque centrale du Bangladesh aux Etats-Unis. Après l'incident, l'organisation a été plusieurs fois appelée à renforcer sa sécurité informatique.

    Le système de messages interbancaires Swift
    © Photo. https://twitter.com/swiftcommunity/
    SWIFT (« Society for Worldwide Interbank Financial Communications ») est une société coopérative de droit belge, basée à La Hulpe près de Bruxelles. Elle est détenue et contrôlée par ses adhérents parmi lesquels se trouvent les plus grosses banques mondiales. Fondée en 1973, elle a ouvert le réseau opérationnel du même nom en 1977. La société gère les échanges internationaux d'environ 10.000 institutions financières situées dans 210 pays.

    Lire aussi:

    Le yuan, cinquième devise la plus utilisée au monde (SWIFT)
    La Chine lance son propre système SWIFT
    La flotte US du Pacifique prête à réaliser une frappe nucléaire contre la Chine
    Tags:
    hackers, cyberattaque, SWIFT
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik