Ecoutez Radio Sputnik
    Une ville de la province syrienne d'Idlib (archives)

    Un sniper du Front al-Nosra tire sur deux petits enfants en Syrie (VIDEO)

    © REUTERS/ Khalil Ashawi
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (été 2016) (19)
    634113143

    Les tireurs du mouvement Front al-Nosra n'épargnent pas les enfants dans la province syrienne d'Idlib. Sputnik dispose d'une vidéo qui représente deux enfants blessés par un sniper de ce groupe.

    Un terroriste du groupe Front al-Nosra a tiré sur deux petits enfants à Al-Fu'ah, dans la province d'Idlib, a annoncé un habitant de la ville à Sputnik.

    Laith, un enfant syrien de 6 ans, et son frère Mohammed, 4 ans, jouaient sur le balcon de leur maison, tout en ignorant la présence d'un tireur embusqué du Front al-Nosra à 800 mètres de leur quartier. Laith a été blessé par balle à la tête et Mohammed au cou.

    Les voisins ont réussi à retirer les enfants du balcon malgré les tirs du sniper. Laith et Mohammed ont été transportés dans un hôpital local qui manque de médecins, de médicaments et d'équipements.

    "Les enfants sont dans un hôpital. L'état de santé de Laith est critique. Mohammed est aussi dans un état grave, mais ses jours ne sont pas en danger. Il faut les évacuer d'urgence de la ville bloquée et les soigner dans un autre hôpital", a indiqué l'interlocuteur de Sputnik.

    Les villes voisines d'Al-Fu'ah et de Kafarya sont complètement bloquées par les terroristes du Front al-Nosra. La ville est souvent la cible de tirs de mortiers et d'armes de précision qui ont déjà fait plus de 3.000 morts parmi les civils.

    Dossier:
    Situation en Syrie (été 2016) (19)

    Lire aussi:

    Syrie: une Russe perd une main et une jambe en protégeant ses enfants d'une explosion
    Le Front al-Nosra pourrait être derrière l'attaque d'un camp de réfugiés à Idlib
    Les USA offrent une récompense de 10 M USD pour le chef d'al-Nosra
    Tags:
    enfants, tirs, victimes, terrorisme, Front al-Nosra, Al-Fu'ah, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik