Ecoutez Radio Sputnik
    Mossoul: les djihadistes cousent la bouche de quatre habitants

    Mossoul: les djihadistes cousent la bouche de quatre habitants

    © REUTERS/ Ognen Teofilovski
    International
    URL courte
    297036039

    Les djihadistes de Mossoul, fief de Daech en Irak, ont cousu au fil métallique la bouche de quatre habitants qui discutaient entre eux des succès de l'armée irakienne.

    Des mouchards rapportent à Daech des informations sur les personnes qui parlent des succès de l'armée irakienne, ces derniers étant par la suite punis en place publique, a confié à l'agence Sputnik un habitant de Mossoul.

    "Un homme s'est joint à une conversation de quatre habitants qui discutaient des succès de l'armée. Il a évoqué avec eux les défaites de Daech,  les offensives dans la province de Ninive et d'autres sujets. Plus tard, ces quatre personnes ont été interpellées par les djihadistes de Daech qui leur ont cousu la bouche avec du fil métallique", a raconté l'interlocuteur de l'agence.

    Les djihadistes ont placé ces personnes dans le coffre ouvert d'une voiture pour les promener en ville et dissuader les habitants d’évoquer les succès de l'armée irakienne.

    Par ailleurs, un habitant de la ville de Khit (province d'al-Anbar) a confié à l'agence Sputnik que deux civils avaient été exécutés par Daech pour avoir aidé en secret des habitants à quitter la banlieue de la ville contrôlée par les djihadistes (la ville elle-même se trouvant sous contrôle de l'armée irakienne, ndlr).

    Les djihadistes interdisent aux civils de quitter les villes qu’ils contrôlent, les utilisant comme boucliers humains contre les frappes aériennes de la coalition. La présence de civils dans les villes contrôlées par Daech complique sérieusement les opérations visant à les libérer, les djihadistes se réfugiant dans les habitations civiles.

    Lire aussi:

    Les Kurdes chassent Daech de six villages près de Mossoul
    Irak: 19 djihadistes haut placés de Daech morts à Mossoul
    Daech évacue ses documents et ses ordinateurs de Mossoul
    Tags:
    sévices, Etat islamique, Mossoul, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik