Ecoutez Radio Sputnik
    femme afghans

    Une femme pour 25 hommes chez les députés afghans

    © Flickr/ ResoluteSupportMedia Follow
    International
    URL courte
    Situation en Afghanistan (728)
    395318

    Ces dernières années, les femmes deviennent de plus en plus nombreuses au sein des structures de pouvoir en Afghanistan, mais leur participation à la prise de décisions n'augmente pratiquement pas pour plusieurs raisons, dont un taux d'analphabétisme élevé.

    On voit de plus en plus de femmes au sein des structures de pouvoir afghanes, mais cela ne se répercute pratiquement pas sur leur rôle dans la prise de décisions, vu le traditionalisme du système politique, le manque de souplesse du pouvoir et l'analphabétisme omniprésent dans le pays, a raconté à Sputnik la vice-ministre afghane pour les femmes, Sapujmay Vardak.

    "Malheureusement, la participation des femmes aux échelons supérieurs du pouvoir afghan laisse à désirer, mais nous nous appliquons à garantir l'égalité de genre et l'implication des femmes dans la prise de décisions politiques majeures et ce, d'autant plus que la Constitution afghane consacre le droit des femmes d'accéder au pouvoir", a déclaré Mme Vardak dans une interview exclusive accordée à l'agence.

    Et de reconnaître que la présence des femmes dans plusieurs structures revêtait plutôt un caractère symbolique.

    "Tout d'abord, il n'est pas rare que les dirigeants n'arrivent tout simplement pas à découvrir le potentiel de telle ou telle collaboratrice. Et ensuite, les hommes ne font souvent pas confiance à leurs collègues féminines", a expliqué la vice-ministre. 

    Selon cette dernière, même au parlement du pays, où la proportion femmes-hommes est de 1 à 25, la situation n'est pas meilleure.

    "Quoi qu'il en soit, notre ministère fait tout pour en finir avec la discrimination des femmes dans les organes de pouvoir, pour améliorer et promouvoir leur participation à la vie politique du pays", a souligné la responsable.

    Bien que l'Afghanistan se classe 175e sur 186 à l’indice d’inégalités de genre de l’Onu, son parlement est composé de femmes à 27,7%. Cette proportion s'explique par un quota établi par la Constitution.

    La reconstruction de la société afghane est une priorité première en Afghanistan et les femmes ont un rôle important à jouer dans les structures administratives et politiques de l’Etat. Il est essentiel de renforcer leurs capacités et de créer une plus grande cohésion entre elles. Une relation de travail plus efficace renforcera leur capacité à remplir leur mandat et à contribuer à une société plus pacifique et plus démocratique en Afghanistan.

    Depuis l’adoption de la nouvelle Constitution, la situation des femmes est en voie d’amélioration en Afghanistan. La Loi fondamentale stipule que "les citoyens de l’Afghanistan – homme ou femme – ont des droits et des devoirs égaux devant la loi". Bien que ce soit une avancée significative pour les femmes afghanes, elles restent encore largement absentes de la vie publique.

    Dossier:
    Situation en Afghanistan (728)

    Lire aussi:

    L’ONU : les femmes afghanes s’exposent à la violence monstrueuse
    Le parlement afghan a de nouveau désapprouvé les candidats aux postes ministériels
    L'année 2016 sera-t-elle celle des femmes au pouvoir?
    Tags:
    égalité, femmes, parlement, constitution, ONU, Sputnik, Sapujmay Vardak, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik