Ecoutez Radio Sputnik
    La vie sous Daech: 15 coups de fouet pour une barbe trop courte

    La vie sous Daech: 15 coups de fouet pour une barbe trop courte

    © Sputnik. Dmitriy Vinogradov
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    163332526

    Les habitants cette la syrienne de Jarablus, récemment passée aux mains de l'Armée syrienne libre (ASL), livrent de nouveaux détails effrayants concernant leur vie sous le joug des djihadistes.

    Les deux années passées sous le contrôle Daech ont été infernales, racontent les habitants de la ville syrienne de Jarablus, libérée la semaine dernière des djihadistes par l'Armée syrienne libre (ASL) et les forces turques.

    Comme l'indique l'agence de presse turque Anadolu, les terroristes cherchaient à faire la loi dans toutes les sphères de la vie quotidienne des Syriens. Un des habitants de la ville a ainsi reçu 15 coups de fouet car la longueur de sa barbe ne correspondait pas aux standards établis par les djihadistes.

    Aujourd'hui, la vie à Jarablus commence à revenir à la normale, les commerces et les marchés reprennent leur travail. En apprenant que les terroristes en ont été délogés, de nombreux habitants de Jarablus qui avaient fui en Turquie suite à l'arrivée de Daech en 2014 affluent vers la frontière dans l'espoir d'y revenir au plus vite.

    Le 24 août, l'armée turque, soutenue par les forces de la coalition internationale menée par les Etats-Unis, a lancé une opération visant à déloger Daech de la ville syrienne de Jarablus, frontalière de la Turquie. Les avions turcs ont porté des frappes contre Daech. L'opération a également engagé des chars et l'artillerie.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Un Britannique reconnaît son fils de 13 ans sur une vidéo de Daech
    Plus de 70 charniers de Daech découvertes en Syrie et en Irak
    Le porte-parole de Daech Abou Mohammed al-Adnani aurait été tué à Alep
    Le "numéro deux" de Daech tué dans une frappe russe
    Tags:
    djihadisme, Armée syrienne libre (ASL), Etat islamique, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik