International
URL courte
6211
S'abonner

Le candidat républicain à la présidentielle Donald Trump a dévoilé une nouvelle série de mesures musclées.

En cas d’élection à la Maison Blanche, tout étranger en situation irrégulière sera susceptible d'être expulsé du territoire des Etats-Unis, a déclaré le candidat républicain Donald Trump dans un discours prononcé à Phoenix, dans l'Arizona, Etat frontalier du Mexique.

"Notre message au monde sera le suivant: on ne peut pas obtenir de statut légal ou devenir citoyen des Etats-Unis en entrant illégalement dans notre pays", a-t-il martelé.

Le candidat républicain a exposé un plan pour réformer le système d'immigration, et a exclu toute régularisation pour les 11 millions de clandestins présents aux Etats-Unis.

Selon le candidat républicain, il faut  tripler le nombre d'agents du service fédéral d'immigration (ICE) et créer 5.000 postes de policiers aux frontières, en plus des quelque 20.000 existants.

Le candidat républicain veut aussi renforcer les contrôles sur les visiteurs pour empêcher les dépassements de visas, réformer le système des visas et limiter le regroupement familial.

La semaine dernière, le candidat républicain à l'élection présidentielle du 8 novembre avait semblé "adoucir" sa position en matière d'immigration illégale, déclarant notamment qu'un grand nombre des onze millions d'étrangers sans papiers vivant aux Etats-Unis étaient des "gens formidables" qui apportaient leur contribution à la société américaine.

Lire aussi:

Trump aux Afro-américains: "Qu'avez-vous à perdre?"
Trump sur la suspension des paralympiens russes: des paroles jamais prononcées
La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Tags:
immigration clandestine, Parti républicain des Etats-Unis, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook