Ecoutez Radio Sputnik
    Les Pokémons bannis des aéroports belges

    Les Pokémons bannis des aéroports belges

    © AFP 2017 PHILIPPE HUGUEN
    International
    URL courte
    834992

    Les fervents joueurs risquent de s’introduire dans des zones réservées uniquement au personnel, créant ainsi un danger potentiel pour la sûreté du transport aérien.

    Les Pokémons ne sont pas les bienvenus dans les aéroports belges. Les autorités du pays sont bien déterminées à interdire à leurs employés de jouer à Pokémon Go, révèle le journal belge la Dernière Heure, ajoutant qu'un courrier demandant de bannir les monstres virtuels des terminaux a été adressé au développeur de l'application.

    Le ministre belge des Transports François Bellot s'est dit sérieusement préoccupé par l'impact de ce jeu sur la sécurité des passagers qui s'introduisent régulièrement dans zones réservées au personnel ainsi que sur celle des aéroports en général.

    "Plusieurs événements impliquant la sécurité ont été rapportés, notamment la présence d'intrus qui ont pénétré dans des zones hautement protégées de l'aéroport", a constaté M. Bellot, cité par le média belge.

    La situation est d'autant plus inquiétante qu'en mars dernier, l'aéroport de Bruxelles a été frappé par un attentat meurtrier.

    Le jeu de réalité augmentée, une technologie qui fait apparaître des éléments virtuels dans le monde réel, a débarqué dans plus de 40 pays. La frénésie de Pokémon Go a donné lieu à de nombreux incidents dans le monde, au point que les autorités de plusieurs pays ont émis des recommandations pour traquer les Pokémons en toute sécurité.

    Lire aussi:

    Les écoliers belges préfèrent chasser les livres que les Pokémon
    En plein débat parlementaire sur la défense, elle joue à Pokémon Go!
    Pokémon Go fait sa première victime au Japon
    Tags:
    aéroport, sécurité, Pokémons, Pokemon Go, François Bellot, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik