Ecoutez Radio Sputnik
    Casque d'écoute

    Une espionne russe fait du bruit au sein du Daech

    © Fotolia/ Viktor Gmyria
    International
    URL courte
    151382

    Daech est à la recherche de l'ex-femme d'un de ses combattants, qui serait… une espionne russe.

    Les combattants de Daech sont à la recherche d'une certaine Umm Hafsa qui faisait partie du groupe en tant qu'espionne et fournissait des informations diverses aux services de renseignement de l'Irak.

    D'après ce qu'une source locale se trouvant à Mossoul a déclaré à l'agence Sputnik, cette Umm Hafsa aurait des racines russes, mais personne ne connaît son vrai nom, ainsi que les détails de son lien avec le renseignement irakien.

    "Elle était mariée à un combattant de Daech à Mossoul. Ils ont habité dans le quartier Sheeth (de Seth, le nom du troisième fils d'Adam et Eve). Elle a disparu subitement avec trois autres femmes de Daech," explique la source.

    Selon la même source, les combattants à Mossoul ont arrêté des dizaines d'habitants qui seraient liés ou pourraient être en contact avec elle.

    Les terroristes de Daech ont compris qu'elle était une espionne quand elle a quitté son appartement une heure avant le bombardement aérien de l'Air Force. Lorsque les combattants ont interrogé les civils de la maison détruite, ils ont appris qu'avant de partir, "Umm Hafsa" avait prévenu les habitants des frappes aériennes et leur avait demandé de quitter la maison immédiatement. Elle a prévenu tout le monde, sauf les combattants.

    En outre, "Umm Hafsa" s'est avérée être l'organisatrice de la fuite de jeunes concubines yézidis, qui étaient esclaves sexuelles depuis l'attaque de la ville de Sinjar en 2014.

    Selon un habitant local, Sheeth et ses alentours se sont remplis de groupes de combattants qui effectuent des perquisitions et interrogent les habitants locaux afin de trouver la moindre preuve pour suivre la piste de l'espionne.

     

    Lire aussi:

    Une espionne US sauvée par les gardes-frontières turcs
    La future première ministre UK Theresa May, une espionne masquée?
    L'armée syrienne chasse le Front al-Nosra de plusieurs villages dans la province d'Idlib
    Tags:
    combattant, Etat islamique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik