Ecoutez Radio Sputnik
    Barack Obama et Recep Tayyip Erdogan

    Turquie/Ukraine: Moscou pointe le "deux poids, deux mesures" de l'Occident

    © AFP 2017 Mandel NGAN
    International
    URL courte
    316574673

    Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a dénoncé la politique du "deux poids, deux mesures" appliquée par l'Ouest dans son approche de la tentative de coup d'Etat militaire en Turquie et de la révolution ukrainienne.

    Dans une interview aux médias russes, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a comparé les réactions de l'Occident face au coup d'Etat en Ukraine en 2014 et au récent putsch en Turquie.

    "Par ailleurs, afin de renforcer le rôle et l'influence des Etats-Unis sur les pays européens, on a inventé une menace russe, on a profité de la révolution en Ukraine qui avait immédiatement été soutenue par l'Ouest malgré tous ses principes. La politique du "deux poids, deux mesures" est évidente. Aucun de nos partenaires de l'Ouest n'a jamais eu l'idée de dire à propos de l'Ukraine ce qu'ils disent à propos du putsch en Turquie — que les coups d'Etat sont inacceptables", a-t-il déclaré.  

    Dans le cas de la Turquie, l'Ouest n'a recouru à aucun accord comme ceux signés le 20 février 2014 par la France, l'Allemagne et la Pologne visant à soutenir l'accord entre le président ukrainien en exercice Viktor Ianoukovitch et l'opposition, a rappelé M.Lavrov.

    "Le lendemain matin, tout s'est écroulé, ils s'en sont lavés les mains en déclarant +ça s'est passé comme ça, désolés+. Quand nous tentions de réveiller leur conscience en leur rappelant qu'ils s'étaient portés garants  de l'accord conclu, ils ont fait la sourde oreille (…). Les Américains nous priaient de soutenir cet accord et quand nous l'avons fait, l'accord a été foulé aux pieds le matin même. Ils n'ont rien dit. C'est de la duplicité", a ajouté le chef de la diplomatie russe.

    Moscou
    © Sputnik. Vladimir Astapkovich
    Un groupe de militaires a entrepris le 15 juillet une tentative de coup d'Etat en Turquie. L'armée a annoncé avoir pris le contrôle du pouvoir et publié une nouvelle constitution. Mais le samedi 16 juillet, les militaires rebelles ont commencé à se rendre. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la tentative de coup d'Etat avait échoué. Ce putsch avorté a fait 290 morts, 190 civils et 100 putschistes, ainsi qu'au moins 1.400 blessés.

    Lire aussi:

    Les Etats-Unis ont transformé l'Ukraine en plateforme du trafic d’armes
    "Les USA sont derrière la tentative de putsch en Turquie"
    La Turquie rappelle son ambassadeur en Autriche
    Tags:
    influence, deux poids deux mesures, Sergueï Lavrov, Turquie, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik