Ecoutez Radio Sputnik
    Tout ça pour des likes: elles mangent le piment le plus fort au monde

    Tout ça pour des "likes": elles mangent le piment le plus fort au monde

    © capture d'écran: YouTube
    International
    URL courte
    326255537

    Entraînés par la "chasse aux likes", certains internautes sont prêts à faire n'importe quoi. Deux amies du New Jersey ont mangé les piments les plus forts au monde, des piments chiliens Carolina Reaper, et ont filmé tout le processus. Le résultat ne s'est pas fait attendre…

    Sabrina Stewart, 22 ans,  et Lizzy Wurst, 18 ans, voulaient absolument devenir célèbres. Mais elles semblent maintenant regretter la voie vers la gloire qu'elles ont choisie. 

    Ayant mangé un entier piment chacune, leur organisme a mal supporté leur "exploit": l'une a fini par vomir tandis que l'autre a subi une grave crise d'asthme et a failli s'évanouir.

    Lizzy a eu une quinte de toux, tandis que Sabrina a eu des convulsions sur le banc où toutes deux étaient assises.

    En cherchant à la hâte un moyen de soulager la douleur, Sabrina a bu une bouteilles d'eau après quoi elle s'est mise à crier et a fondu en larmes…   

    Evoquant son expérience au DailyMail.com, Lizzy a dit avoir été horrifiée après avoir avalé le piment.

    "C'était comme un feu dans ma bouche. C'était si difficile à supporter. C'était le pire sentiment que j'aie jamais éprouvé", a-t-elle avoué.

    Une expérience peu ragoutante, même si les jeunes femmes ont effectivement réussi à récolter beaucoup de mentions "J'aime". 

    Le Carolina Reaper a été classé comme le plus fort piment par le Guinness World Records depuis 2013. Il se situe en moyenne à 1 569 300 sur l'échelle de Scoville avec des pointes à plus de 2 200 000 Scoville Heat Units (SHU).


    Lire aussi:

    Des sportifs chinois hospitalisés après avoir mangé des savons cadeaux
    Un pêcheur s'est privé d'un record, ayant relâché un requin géant par pitié
    65 ans, invalide, ce Russe parcourt 5.000 km en courant!
    Tags:
    piment, Lizzy Wurst, Sabrina Stewart, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik