Ecoutez Radio Sputnik
    Les prisons allemandes surpeuplées à cause des réfugiés

    Les prisons allemandes surpeuplées à cause des réfugiés

    © REUTERS/ Michaela Rehle
    International
    URL courte
    102765220

    La crise migratoire ne cesse d'accroître la criminalité et réduit les capacités d'accueil des lieux de détention.

    Les prisons du Baden-Württemberg sont surpeuplées à cause des réfugiés, a déclaré le ministre allemand de la Justice Guido Wolf au journal Die Welt.

    "A l'heure actuelle, il faut reconnaître que, après une tendance pluriannuelle à la réduction, le nombre de personnes arrêtées a considérablement augmenté", a-t-il indiqué. 

    S'il y a deux ans, seuls 37% des prisonniers étaient des migrants. En mars dernier, sur 6.984 prisonniers, ce chiffre a atteint 44,6%.

    La plupart des migrants sont originaires de Turquie et de Roumanie. Une croissance considérable de réfugiés emprisonnés a été enregistrée à cause des ressortissants tunisiens, algériens et marocains. Parmi les crimes commis le plus souvent figurent des vols et des délits liés aux drogues.

    Selon le ministre de la Justice, dans ce contexte de surpopulation carcérale, 500 places de détention supplémentaires sont en train d'être créées. De plus, on va créer 250 places supplémentaires à Mannheim, à Heilbronn et à Stuttgart. Une nouvelle prison est en cours de construction à Rottweil. De surcroît, le ministre insiste sur la création de 370 places supplémentaires, non prévues par le budget actuel. 

    Les dépenses annuelles à ses fins atteignent presque 26 millions d'euros.   

    Les prisons allemandes surpeuplées à cause des réfugiés
    © Sputnik.
    Les prisons allemandes surpeuplées à cause des réfugiés

    Lire aussi:

    Sondage: l’Allemagne ne résistera pas à la crise migratoire
    La crise migratoire pousse l’Allemagne à revoir ses relations avec la Russie
    Crise migratoire: "l'Allemagne ne peut pas accepter de réfugiés indéfiniment"
    Tags:
    lieux de détention, vols, migrants, prison, réfugiés, Guido Wolf, Roumanie, Turquie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik