International
URL courte
1401702
S'abonner

Le président russe juge qu’un réchauffement dans les relations russo-américaines est possible, mais des efforts sont nécessaires côté américain.

Vladimir Poutine
© Sputnik . Alexei Druzhinin
Un réchauffement des relations entre la Russie et les Etats-Unis est peu probable si Washington poursuit sa pratique consistant à adopter des mesures unilatérales, a déclaré le président russe Vladimir Poutine lors de la séance plénière du Forum économique oriental qui se déroule dans la ville russe de Vladivostok.   

M.Poutine a souligné qu'en prenant des décisions sur bon nombre de question, les Etats-Unis ne demandent jamais l'opinion des autres parties concernées. Il s'agit entre autres de l'élargissement de l'Otan vers l'est, de la sortie unilatérale de Washington du Traité ABM.

"Si nos partenaires (américains) acceptent une autre logique, celle de la prise en considération mutuelle des intérêts d'autres pays, du respect des intérêts d'autrui, alors notre attitude (envers nos partenaires américains, ndlr) changera également", a indiqué le président.

"Nous n'avons pas initié le refroidissement de ces relations. Nous sommes prêts à relancer la coopération bilatérale dans son intégralité à tout moment, mais ceci ne dépend pas que de nous. Ceci dépend de la façon dont les futurs dirigeants de l'administration américaine voudront construire leurs relations avec la Russie", a précisé le chef de l'Etat.

Le président a rappelé qu'à l'heure actuelle, les relations entre les deux pays étaient gelées. "Et ce n'est pas notre faute, je pense", a conclu Vladimir Poutine.


Lire aussi:

Croisade anti-armes chimiques? Non, c'est Assad et Poutine qui sont visés
"Maître"' Poutine donne des leçons de vie pour la rentrée
Quand des élèves d'Eton snobent Theresa May pour rencontrer Poutine
Pourquoi Vladimir Poutine est devenu le leader du monde libre
Tags:
Traité de défense antimissile (ABM), Forum économique oriental (2-3 septembre 2016), OTAN, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook