International
URL courte
25462
S'abonner

Le ministère russe des Affaires étrangères a dévoilé les conditions que les Etats-Unis doivent remplir pour qu’une rencontre Lavrov-Kerry ait lieu lors du G20.

Les Etats-Unis doivent différencier les milices de l'opposition modérée des groupes terroristes en Syrie en vue d’une éventuelle rencontre entre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'Etat américain John Kerry lors du G20, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov. 

"Notre position se base sur le fait que la participation du secrétaire d'Etat et du ministre aux événements du G20 est une bonne opportunité pour une rencontre bilatérale", a-t-il déclaré.

Cependant, la date et l'heure de cette rencontre éventuelle n'ont pas encore été fixées.

"Mais ce n’est pas un problème de date. Le problème est que nous ne sommes pas sûrs que nos collègues américains soient capables de différencier les terroristes des milices modérées soutenues par les Etats-Unis, ce qui constitue l’obstacle principal empêchant de trouver un accord sur la situation critique à Alep", a souligné M.Riabkov.

Il a ajouté que si une telle distinction était effectuée, il n'y aurait plus d'obstacle pour la rencontre des MM.Lavrov et Kerry.

Le sommet du G20 se tiendra les 4 et 5 septembre à Hangzhou, en Chine.

Lire aussi:

Expert français: une coordination entre les USA et la Russie nécessaire en Syrie
Pentagone: pas d'accord Russie-USA sur la Syrie
Lavrov répond aux USA: tenez vos promesses sur la Syrie!
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Tags:
terrorisme, opposition modérée, rencontre, opposition, Sommet du G20 en Chine, John Kerry, Sergueï Lavrov, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook