Ecoutez Radio Sputnik
    Pilotes russes en SyriePilotes russes en Syrie

    Pour Poutine, l'opération russe a permis de préserver l'Etat syrien

    © Sputnik. Dmitry Vinigradov © Sputnik. Dmitry Vinogradov
    1 / 2
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    1957867841

    L'opération des Forces aérospatiales russes en Syrie a permis de préserver l'ordre étatique en Syrie, mais a aussi porté un coup très dur aux terroristes, a déclaré le président russe Vladimir Poutine lors d'une rencontre informelle des leaders du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

    L'expansion de l'organisation terroriste Daech et des extrémistes de toutes races regroupés sous sa bannière est devenue une menace réelle, y compris pour la Russie et pour ses frontières sud, a déclaré le président russe dimanche devant ses homologues du BRICS à Hangzhou, en Chine.

    Mais c'est en Syrie que la situation est la plus dangereuse, et c'est la raison pour laquelle Moscou a répondu l'année dernière à l'appel officiel de Damas de lui venir en aide dans sa lutte contre les formations terroristes.

    "L'action des Forces aérospatiales russes a permis de porter un coup très dur aux terroristes, à leur infrastructure et de préserver l'Etat syrien, ce qui est, à mon avis, un élément clé", a constaté M.Poutine.

    Et d'ajouter que le règlement définitif du conflit en Syrie ne pouvait être atteint que par le biais d'outils diplomatiques. 

    "Pour être définitivement réglés, les conflits de ce genre nécessitent des moyens exclusivement diplomatiques ", a déclaré l'homme fort du Kremlin.

    Le leader russe a rappelé que conjointement avec ses autres partenaires dans la région, Moscou avait réussi à mettre en place le régime de cessez-le-feu dans une série de régions syriennes et avait contribué au lancement des négociations inter-syriennes.

    On ne peut affronter le terrorisme qu'en consolidant les efforts de tous les pays intéressés, a conclu le président Poutine. 

    La Russie mène depuis le 30 septembre 2015 une opération militaire contre les terroristes en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à Daech (Etat islamique, EI), au Front Fatah al-Sham (anciennement Front al-Nosra) et à d'autres groupes terroristes.  

    En outre, Moscou et Washington ont convenu d'un régime de cessez-le-feu en Syrie qui est entré en vigueur le 27 février dernier.

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    Le légendaire T-34 russe fait son apparition en Syrie
    "Une base aérienne russe en Syrie est indispensable"
    Syrie: Hmeimim sera une base militaire russe à part entière
    Le ministère japonais de la Défense salue l'opération russe en Syrie
    Tags:
    règlement, diplomatie, cessez-le-feu, terrorisme, Sommet du G20 en Chine, BRICS, Vladimir Poutine, Afrique du Sud, Chine, Syrie, Brésil, Inde, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik