Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Barack Obama

    C'est sûr: Poutine et Obama se rencontreront lundi

    © AFP 2017 Kremlin Pool
    International
    URL courte
    85 0 921

    Les présidents russe et américain Vladimir Poutine et Barack Obama sont convenus de se rencontrer le lundi le 5 août. Selon le Kremlin, le numéro un américain a lui-même pris l'initiative de s'entretenir avec M.Poutine. Il s'est approché du président russe et lui a proposé d'organiser une rencontre en marge du sommet du G20.

    "Les dirigeants sont convenus de tenir une réunion demain", a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

    Interrogé sur la question de savoir si les pourparlers seront en plein format, M.Peskov a indiqué que cela restait à préciser.

    Selon une source au sein de la délégation russe, Moscou est ouvert à toute proposition, mais tout dépendra des horaires des deux leaders.

    Cette source a également noté que le président Obama s'était approché en personne de M.Poutine et lui avait proposé de se rencontrer en marge du sommet.

    Auparavant, et le Kremlin et la Maison Blanche ont fait remarquer qu'il y avait une très forte probabilité que les dirigeants des deux pays se rencontrent lors du sommet du G20.

    La dernière rencontre entre les présidents russe et américain a eu lieu à Paris en novembre à 2015 au cours de la conférence sur le climat. En 2016, MM. Poutine et Obama se sont à plusieurs reprises entretenus par téléphone.

    Le sommet du G20 se tient à Hangzhou, le thème principal du forum est la "Construction d'une économie mondiale innovante, saine, cohérente et inclusive".

    Lire aussi:

    En marge du G20, les dirigeants des BRICS font une réunion informelle
    Sommet du G20: un accueil chinois frisquet pour Barack Obama
    De quoi Poutine et Obama ont-ils parlé au téléphone?
    Obama avoue avoir prié Poutine d'exercer des pressions sur Assad
    Obama: "En vérité, Poutine est scrupuleusement poli, très franc"
    Tags:
    rencontre, Sommet du G20 en Chine, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Barack Obama, Hangzhou, Chine, États-Unis, Russie