Ecoutez Radio Sputnik
    Format Normandie

    Hollande: la réanimation du format Normandie "dans les prochaines semaines"

    © Sputnik. Viktor Tolochko
    International
    URL courte
    422584141

    Le président François Hollande a confirmé lundi le retour aux discussions au format Normandie (Russie, France, Allemagne et Ukraine) qui se tiendront "dans les prochaines semaines", après une série d'attentats en Crimée préparés par le service de renseignement du ministère ukrainien de la Défense.

    "Nous sommes convenus d'organiser dans les prochaines semaines un sommet entre l'Allemagne, la France, la Russie et l'Ukraine", a déclaré le chef de l'Etat français qui participe depuis dimanche au G20 de Hangzhou (est de la Chine).

    "En Ukraine, nous devons poursuivre le processus (de paix) de Minsk, régler les points de blocage actuels, notamment la mise en oeuvre du statut spécial, la situation sécuritaire et l'absence de confiance entre les parties", a-t-il souligné dans un message sur son compte Facebook.

    Dimanche, lors de la première séance plénière du sommet du G20, je suis intervenu pour souligner les incertitudes très…

    Опубликовано François Hollande 4 сентября 2016 г.

    La perspective d'un tel sommet au "format Normandie" avait été évoquée dès dimanche soir par une source diplomatique française à l'issue d'une rencontre entre le président français et le président russe Vladimir Poutine.

    Dans la nuit du 7 au 8 août, des unités spéciales du ministère ukrainien de la Défense ont entrepris une tentative de percée dans la péninsule criméenne qui a été avortée. Deux militaires russes ont trouvé la mort dans le pilonnage depuis le territoire ukrainien.

    Vladimir Poutine a alors déclaré que dans ce contexte une rencontre au format Normandie était dénuée de tout sens.


    Lire aussi:

    Le prochain sommet au "format Normandie" se tiendra-t-il... avec les USA?
    Ukraine: le Quartet Normandie se réunit à Berlin le 11 mai
    L'UE fera pression pour que Kiev respecte les accords de Minsk
    Faire des concessions ou renoncer à Minsk-2: le dilemme de Kiev
    Tags:
    accords de Minsk II, attentat, format Normandie, Piotr Porochenko, Sergueï Lavrov, François Hollande, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Crimée, France, Ukraine, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik