Ecoutez Radio Sputnik
    Des saoudiens

    Londres, 2e exportateur mondial d'armes, fournit en masse le Proche-Orient

    © REUTERS/ Mohamed Al Hwaity
    International
    URL courte
    121513023

    Le Royaume-Uni est le deuxième plus grand exportateur d'armes du monde sur les 10 dernières années et devant des pays comme la Russie, la France et la Chine. Les deux tiers des armes britanniques sont exportées vers les pays proche-orientaux qui constituent une menace terroriste pour l'Occident.

    Le gouvernement britannique a annulé le permis pour l'exportation de matériel militaire vers la Russie et l'Ukraine, cependant, il ignore les appels à stopper les ventes d'armes aux régimes répressifs, y compris à l'Arabie saoudite, que l'Onu a accusé de bombardements au Yémen, rapporte The Independent citant un rapport du ministère britannique du Commerce et de l'Investissement qui révèle que le Royaume-Uni, deuxième plus gros exportateur d'armes du monde, vend son matériel militaire principalement au Proche-Orient.

    La coalition saoudienne a bombardé plusieurs hôpitaux internationaux, y compris ceux de Médecins sans frontières (MSF), de nombreuses écoles et autres bâtiments. Le Yémen a fait face à une pénurie de nourriture suite à la destruction d'usines de transformation alimentaire. Le parlement européen et le parlement britannique ont exhorté à mettre fin aux exportations d'armes, mais Londres demande des preuves de crimes de guerre prétendument commis par l'Arabie saoudite.

    En outre, entre 2010 et 2015, le Royaume-Uni a vendu des armes pour un montant de 10 milliards de livres sterling (environ 12 mds EUR) aux pays, qui, selon le classement de l'ONG Freedom House, sont considérés comme "non libres", y compris Oman, le Turkménistan et les Emirats Arabes Unis.

    La liste des pays friands d'armes britanniques comprend l'Arabie saoudite, qui achète des bombes, des missiles et des chasseurs, Israël, qui reçoit des composants pour ses drones et des systèmes de guidage et Bahreïn, qui importe des mitrailleuses.

    "Ces chiffres terribles montrent bien l'hypocrisie qui règne au sein de la politique étrangère britannique. Le gouvernement nous dit toujours qu'il lutte pour les droits de l'homme et pour la démocratie, mais il arme et soutient certains des régimes les plus répressifs du monde", a indiqué Andrew Smith, de l'organisation Campaign Against Arms Trade (campagne contre le commerce des armes, ndlr).

    Selon lui, ces régimes n'achètent pas seulement des armes mais acquièrent aussi un soutien politique.

    "Quelle est la probabilité que le Royaume-Uni proteste contre les violations des droits de l'homme dans ces pays alors même qu'il en tire profit?", s'est-il demandé.

    Le Royaume-Uni détrône ainsi la Belgique, qui était auparavant le plus grand exportateur d'armes à feu et le deuxième pays de l'Union européenne qui exportait le plus de munitions vers le Proche-Orient, principalement vers l'Arabie saoudite, d'après un rapport de l'UE sur les exportations d'armes.

    Lire aussi:

    2e exportateur mondial d'armes vers le Proche-Orient: le Canada, un pays pacifiste?
    Le plus gros exportateur d'armes de l'UE vers le Proche-Orient est... la Belgique
    Rapport britannique: l'Arabie saoudite, principal pays exportateur de l'islamisme
    Tags:
    exportations, armes, Émirats Arabes Unis, Oman, Yémen, Turkménistan, Proche-Orient, Arabie Saoudite, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik