Ecoutez Radio Sputnik
    Agent de police afghan, Sept. 5, 2016.

    Explosion puissante à Kaboul, près du ministère de l'Intérieur

    © REUTERS/ Mohammad Ismail
    International
    URL courte
    101140112

    Une deuxième explosion puissante a retenti à Kaboul. Selon des informations non confirmées, elle se serait produite à proximité du ministère de l'Intérieur.

    "Selon des informations non confirmées, l'explosion se serait produite dans le quartier de Shahr-Naw à Kaboul, non loin du ministère de l'Intérieur", rapporte la chaîne de télévision Tolo dans un message sur Twitter.

    Selon Reuters, des tirs sporadiques retentiraient actuellement dans plusieurs quartiers de la ville, à proximité des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, y compris du ministère de l'Intérieur, mais il n'y aurait aucune revendication pour l'instant et aucune information quant à d'éventuelles victimes.

    Un responsable afghan a déclaré qu'une voiture piégée avait visé un quartier résidentiel de Kaboul tard dans la nuit.

    Sediq Sediqqi, le porte-parole du ministère de l'Intérieur, a ajouté que la cible des attaquants demeurait inconnue. Il a précisé qu'après l'explosion, deux autres asssaillants avaient fait irruption dans l'un des bâtiments du quartier.

    La première attaque a eu lieu lundi matin lorqu'une double explosion a secoué la capitale afghane Kaboul, faisant de nombreux morts et blessés. Deux kamikazes se sont fait exploser non loin du ministère afghan de la Défense tuant 24 personnes, 91 ont été blessés. Parmi les victimes, il y avait un chef de la police d'un des quartiers de Kaboul et un militaire de haut rang.

    D'après l'agence de presse afghane Pajhwok, les terroristes du groupe Taliban ont revendiqué l'attaque.

    Lire aussi:

    Attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan à Kaboul
    Poutine présente ses condoléances suite à l'attentat de Kaboul
    Le bilan de l'attentat de Kaboul s'alourdit
    Un attentat-suicide fait 14 morts à Kaboul
    Tags:
    attentat suicide, kamikaze, attentat, explosion, Taliban, Kaboul, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik