Ecoutez Radio Sputnik
    Paris

    Daech avait planifié des attentats dans trois pays européens en plus de la France

    © Flickr/ Daxis
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    36166219

    Les terroristes de Daech avaient planifié des attentats non seulement à Paris, mais dans d'autres villes européennes.

    Le réseau sophistiqué de Daech ne pensait pas s'arrêter aux attentats de Paris de novembre dernier, souhaitant qu'il soit suivi d'attaques dans d'autres pays européens, comme le révèle l'enquêté spéciale menée par la chaîne CNN.

    Grâce à un nombre de documents et de photos utilisés dans des investigations européennes, y compris des informations obtenues de sources proches de l'enquête sur les attentats de Paris, on dispose désormais de nouveaux détails quant aux projets déjoués du groupe terroriste Daech.

    Les documents fournissent des infos sur deux agents capturés qui, comme les enquêteurs le pensent, projetaient de frapper la France. Un autre suspect y est également mentionné: identifié par les autorités comme étant Abid Tabaouni, il est lié au réseau d'organisateurs des attaques parisiennes et n'a été interpellé qu'en juillet.

    Police à Copenhague
    © AFP 2017 SCANPIX DENMARK / MARTIN SYLVEST

    Les documents font d'ailleurs la lumière sur d'autres projets terroristes sur le Vieux Continent où des disciples de Daech attendraient toujours des instructions de la part de leurs chefs en Syrie.

    Ainsi, les terroristes entendaient à l'époque viser les Pays-Bas, des villes françaises et le Royaume-Uni. De plus, on apprend que les attentats de Paris auraient pu faire encore plus de victimes, les terroristes ayant souhaité y impliquer un plus grand nombre de kamikazes.

    Le plus inquiétant, c'est que ces projets ambitieux ne sont pas étonnants vu le fonctionnement bien orchestré et rusé de Daech. Les terroristes se servent activement des messageries, telles que Viber, Telegram et WhatsApp, dont la plupart sont cryptées pour assurer le stockage sécurisé des infos.

    Les islamistes de Daech recourent également à une autre mesure de protection de leurs "missions" et ne donnent à leurs agents que le strict nécessaire en matière d'informations et d'argent pour achever telle ou telle phase du projet. Les pseudos utilisés obligatoirement contribuent aussi à la réalisation de leurs plans meurtriers.

    Ces groupes, surtout grâce à l'utilisation de messageries cryptées, ont certainement révolutionné l'organisation d'attentats terroristes puisque des cellules entières ont la possibilité de communiquer et de coordonner leurs efforts en temps réel sans se compromettre eux-mêmes, conclut Paul Cruickshank, spécialiste du terrorisme à CNN.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Le Drian avertit d'un "risque d'éparpillement" de Daech en Tunisie et Egypte
    Du SWAT à Daech, l'histoire d'un colonel tadjik qui a basculé
    N°2 de Daech éliminé: les USA tentent de se justifier en discréditant Moscou
    Des combattants entraînés par les USA forment le noyau de Daech
    Tags:
    risques d'attentats, attentat, terrorisme, CNN, Etat islamique, Royaume-Uni, Pays-Bas, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik