Ecoutez Radio Sputnik
    US flag

    Les Etats-Unis menacent d’arrêter les négociations avec Moscou sur la Syrie

    © AFP 2017 Adalberto Roque
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    118885911122

    La crise syrienne a été au cœur des négociations russo-américaines lors du G20, cependant les parties n’ont pu arriver à un accord et envisagent de poursuivre les négociations.Tout au moins dans un premier temps...

    Si un compromis entre Washington et Moscou, qui permettrait de relancer le processus de paix syrien, n'est pas trouvé dans les plus brefs délais, les Etats-Unis pourraient arrêter les négociations, a annoncé un responsable américain en marge du sommet du G20 de Hangzhou.

    "S'il est possible d'arriver à un accord, nous voulons agir en urgence en raison de la situation humanitaire. Cependant, nous devons garantir que cet accord soit effectif", a-t-il indiqué à Reuters.

    "Si nous n'arrivons pas à obtenir le type d'accord que nous voulons, nous abandonnerons nos efforts".

    Depuis la visite de John Kerry à Moscou, en juillet dernier, des responsables des deux puissances négocient un accord censé faire cesser les hostilités en garantissant le retrait des forces gouvernementales de certaines régions, y compris Alep, et en autorisant des convois humanitaires à gagner des zones où des civils sont pris au piège par les combats.

    Le cessez-le-feu serait supervisé grâce à un partage des renseignements entre Russes et Américains et une coopération militaire contre des organisations comme l'Etat islamique.

    Malgré l'échec des discussions à Hangzhou, les négociations entre Washington et Moscou doivent prochainement se poursuivre, a noté le porte-parole du Kremlin.

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    On ne peut être sûr des objectifs de personne en Syrie, selon Poutine
    Nouvelle vague d'attentats cruels en Syrie
    Trêve en Syrie, un exemple d'une coopératon réussie entre la Russie et les USA
    Tags:
    accords, négociations, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik