Ecoutez Radio Sputnik
    La Fondation Clinton demande 100 M USD à ses sponsors pour lutter contre Trump

    La Fondation Clinton demande 100 M USD à ses sponsors pour lutter contre Trump

    © REUTERS/ Dave Kaup
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    292345644

    Alors que le candidat républicain a rattrapé son adversaire démocrate, celle-ci appelle les sponsors à la rescousse.

    Hillary Clinton tire la sonnette d'alarme: Trump la devance et s'approche de la Maison Blanche! Pour prévenir un drame et ne pas laisser son farouche adversaire lui damer le pion, la Fondation Clinton s'est tournée vers ses sponsors et leur a demandé la modeste somme de 100 millions de dollars pour lutter contre Trump.

    Mardi matin, des représentants de la Fondation se sont entretenus avec "des membres de leur conseil financier" et leur ont fait savoir qu'"en plus de petites donations et de dons numériques, ils avaient besoin de 100 millions de dollars pour remporter la victoire sur Trump", raconte le site Politico, ajoutant au passage que ce nouvel objectif financier a été cité plusieurs fois durant l'entretien.

    À noter pourtant que tout au long du mois d'août, l'ex-première dame américaine, son mari Bill Clinton et le sénateur de Virginie Timothy Kaine ont organisé des événements visant à amasser des fonds pour sa campagne présidentielle, et qu'ils ont ainsi réussi à recueillir 143 millions de dollars.

    A neuf semaines du scrutin, Mme Clinton, toujours plombée par les doutes qui persistent sur son honnêteté, a perdu son avance sur le milliardaire. Le républicain dépasse même la démocrate de deux points dans un sondage publié mardi et réalisé pour CNN entre le 1er et le 4 septembre (45% des électeurs voteraient pour Trump, 43% pour Clinton).

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Santé d'Hillary Clinton: un thème tabou des médias US lourd de licenciement
    Américains tués en Libye: nouvelles révélations sur la correspondance de Clinton
    Marine Le Pen: "Tout sauf Hillary Clinton"
    Tags:
    Présidentielle américaine 2016, Hillary Clinton, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik