International
URL courte
28195
S'abonner

Selon un nouveau sondage réalisé par le Pew Research Center, les habitants de certains pays musulmans se montrent plutôt tolérants à l’égard des femmes qui ne s’habillent pas conformément aux prescriptions rigoureuses de l’islam.

A en croire les experts, plus de la moitié de la population turque et tunisienne se dit indifférente à ce que portent les femmes (56 et 52%, respectivement). En Arabie saoudite et au Liban, le "niveau de tolérance" se trouve aux alentours de 47 et 49%, respectivement.

Les habitants de l'Irak sont moins tolérants à cet égard (27%), ainsi que les Pakistanais (22%) et les Egyptiens (14%).

En Arabie saoudite, en Iran et aux Emirats arabes unis, rappelle le journal The Independent, le gouvernement exhorte les femmes à suivre un code vestimentaire très strict, qui ne va pas à l'encontre des normes de l'islam.

A titre d'exemple, huit blogueuses ont été interpellées le 16 mai en Iran pour avoir publié des photos "amorales" sur Instagram et quatre jours plus tôt, une députée a été destituée de ses fonctions à cause d'une photo sans hidjab.

Lire aussi:

Le hidjab interdit en Allemagne ?
Le Conseil des muftis de Russie souhaite autoriser le hidjab dans les écoles
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
Lyon instaure de nouvelles restrictions pour freiner l'épidémie de Covid-19
Tags:
tenue vestimentaire, islam, hidjab, Tunisie, Proche-Orient, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Turquie, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook