Ecoutez Radio Sputnik
    Un moustique

    Bzzz: des moustiques débarquent au Congrès US en plein débat sur Zika

    © Photo : en.wikipedia.org/James Gathany/CDC
    International
    URL courte
    5730125

    Un bocal plein de moustiques provenant de Floride, Etat touché par le virus Zika, était censé accélérer la prise de décision…

    La Floride a recensé récemment ses premier cas d'infection à Zika, ce virus transmis par les moustiques et pouvant causer de graves malformations du fœtus. Mais le Congrès américain ne parvient pas à s'entendre sur les fonds requis par le président Barack Obama pour répondre à cette menace.

    Afin d'aider ses collègues à réaliser toute l'ampleur du problème auquel les habitants de Floride font face, David Jolly, sénateur républicain, a apporté mercredi un bocal rempli de moustiques au Congrès. Les moustiques Aedes aegypti, porteurs du Zika, virus qui menace depuis quelques mois l'Etat de Florida, étaient censés convaincre les députés d'adopter une loi pour investir 1,1 milliards de dollars dans la lutte contre le virus, rapporte la media américain ABC.

    "Je me tiens devant vous avec une centaine de moustiques venus tout droit de Floride", a déclaré le sénateur en soulevant le bocal en sorte que tout le monde puisse le voir. "C'est la raison de l'urgence. Il est temps d'agir", a-t-il ajouté.

    David Jolly a demandé ensuite si les membres du Congrès pouvaient imaginer la peur et l'inquiétude qui les envahiraient si les moustiques s'échappaient du bocal.
    "Les membres du Congrès courront chez le médecin pour vérifier s'ils n'ont pas été contaminés ", a supposé l'homme.

    Comme l'affirment les médias, les insectes que M. Jolly tenait dans le bocal ne présentaient toutefois aucun danger, car il s'agissait en réalité de larves qui n'étaient pas contaminées.

    Lire aussi:

    Des moustiques génétiquement modifiés pour lutter contre Zika aux îles Caïmans
    Comment éviter le virus Zika? Danser la cumbia!
    Évitez d’informer Twitter de votre haine pour… les moustiques
    Tags:
    virus Zika, Congrès des États-Unis, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik