Ecoutez Radio Sputnik
    une explosion en Irak, image d` illustration

    Un chef militaire djihadiste tué dans un raid en Syrie

    © REUTERS/ Goran Tomasevic
    International
    URL courte
    La lutte contre Daech (229)
    266066530

    Le chef militaire de l’ancien groupe terroriste Front al-Nosra a trouvé la mort en Syrie dans une frappe. La nationalité des auteurs du raid reste pour le moment inconnue.

    Le chef militaire du groupe islamiste Front Fatah al-Sham (anciennement Front al-Nosra, lié à Al-Qaïda) a été tué dans un raid aérien dans la région d'Alep, apprend-on jeudi auprès du groupe et de sources rebelles.

    Le commandant, dont le nom de guerre est Abou Omar Sarakeb, a été tué lors d'une réunion des chefs du groupe en Syrie, ont précisé ces sources.

    Dans une annonce, le groupe rebelle le dit mort en "martyr" dans une frappe aérienne dans la région d'Alep. La nationalité des auteurs du raid reste pour le moment inconnue.

    Abou Omar Sarakeb était un des membres fondateur du groupe, qui était jusqu'à une date récente la branche syrienne d'Al-Qaïda et comptait dans ses rangs des djihadistes ayant combattu les forces américaines en Irak après le début de la guerre en 2003, avant de rejoindre la Syrie.

    La photo d'un autre commandant du groupe, Abou Muslim al Shami, lui bien vivant, a été publiée sur les réseaux sociaux afin de dissiper les rumeurs selon lesquelles il aurait été victime de cette frappe.

    Le Front al-Nosra s'est rebaptisé Fatah al-Sham en juillet dernier et a annoncé rompre ses liens avec Al-Qaïda, espérant ainsi ne plus être la cible de bombardements de puissances étrangères, Russie et les Etats-Unis en tête.
    Washington a dit toujours considérer l'ex-Front al-Nosra comme un groupe terroriste, notant qu'il restait toujours une cible des forces aériennes américaines et russes.

    Dossier:
    La lutte contre Daech (229)

    Lire aussi:

    Daech avait planifié des attentats dans trois pays européens en plus de la France
    Rhétorique populiste vs propagande de Daech: bonnet blanc…
    Daech revendique l'attaque à Copenhague
    Tags:
    frappe aérienne, terrorisme, djihadisme, Front al-Nosra, Abou Muslim al Shami, Abou Omar Sarakeb, Alep, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik