Ecoutez Radio Sputnik
    The New York Times

    Après avoir tourné en dérision Gary Johnson, les médias US se trompent aussi sur Alep

    © AFP 2017 Emmanuel Dunand
    International
    URL courte
    525403412

    Les médias américains qui tournent en dérision le candidat à la présidence Gary Johnson pour ne pas savoir à quoi correspond Alep feraient mieux de balayer devant leur porte.

    Le quotidien américain The New York Times, qui a tourné en dérision le candidat du Parti libertarien à la présidentielle américaine, Gary Johnson, qui ne sait pas ce que signifie "Alep", a lui-même commis une erreur en qualifiant Alep de capitale de la Syrie.

    C'est le site WikiLeaks qui a repéré ce lapsus, en publiant sur son compte Twitter les modifications apportées sur le site du journal. Un article intitulé "C'est quoi Alep, demande Gary Johnson" a été corrigé.

    La première version du texte contenait une information erronée selon laquelle Alep est la capitale de la Syrie, alors que c'est en réalité Damas, raconte WikiLeaks. Une autre correction a été apportée. Alep était qualifiée de fief de l'Etat islamique, alors qu'en réalité, il s'agit de Raqqa.

    Lire aussi:

    Quand Joe Biden confond Bachar el-Assad avec Saddam Hussein
    Gaffes, bévues et autres maladresses qui ont marqué la politique américaine
    Désinformation: la presse US est morte en Syrie
    Clinton-Riyad, un tandem sacré, ou quand les Saoudiens paient la campagne d'Hillary
    Tags:
    erreurs, New York Times, Gary Johnson, Alep, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik